Aristide Kawele

Sotouboua: Challenge scolaire est officiellement lancé

 A Sotouboua, samedi 25 mai 2019 a vu le lancement de la compétition inter collèges et lycées de la place « Challenge scolaire », une initiative du Promoteur artistique et culturel  N’Tale Claude à destination des scolaires du secondaire, avec le soutien financier du FAC (fonds d’aide à la culture).

La pléiade d’invités, dont les scolaires, les autorités préfectorales et communales, les chefs d’établissements scolaires du secondaire, y etait au rendez-vous du samedi 25 mai à la salle de réunion du centre culturel à Sotouboua.

Challenge scolaire est officiellement lancé par le représentant du préfet de Sotouboua, le directeur préfectoral des arts et de la culture à sotouboua, M. Anawui Essohanam. Il a vanté le mérite du projet qui vient propulser les scolaires  à travers la lecture, clé de voûte d’une scolarisation réussie. Ce qui arbore selon lui, la politique culturelle et éducative du gouvernement togolais.

Financé par le Fonds d’Aide à la Culture (FAC), « Challenge scolaire », est un projet qui a pour objectif, la promotion de la littérature togolaise et de la lecture dans les lycées et collèges de Sotouboua.

Présent à la cérémonie, le Directeur régional des arts et de la culture de la Centrale, M. Alizim dans son allocution a relevé l’impact du projet qui vient encourager les apprenants, en passe à l’usage des nouvelles technologies au détriment des livres à s’attacher à l’importance de la lecture et de partant la langue française.  « Il faudrait donc des actions comme la votre, à faire l’avenir de nos élèves à prendre conscience du danger qui les guette surtout pour leur vie future. Cette action va contribuer à améliorer leur éducation de la langue française… » 

Il a exhorté l’initiateur à penser à l’avenir, l’expérience en langue nationale. « …Donc ce projet doit s’étendre aussi à des langues nationales, sources de promotion de notre identité culturelle et de cohésion sociale nationale… »

Cette compétition a pour objectif de promouvoir la littérature togolaise, de donner le goût de la lecture aux élèves et d’améliorer l’expression orale chez eux.

Pour l’initiateur, manager culturel, M. Claude N’Tale: « Un challenge scolaire qui est à sa première édition, se veut un rendez-vous du donner et du recevoir. Il  met à contribution les scolaires, notamment: des collèges et des lycées de la ville, qui pourront désormais s’intéresser à la lecture, porte de la réussite d’un élève… C’est pourquoi le thème retenu est « La lecture, clé de la réussite scolaire » ».

Le challenge est lancé. Les phases éliminatoires se dérouleront  le 29 mai et le 8 juin et la finale: le 12 juin.

Aristide K.


Éducation/ Le Gouvernement togolais: « Bonne chance à tous les candidats! »

 

Les examens ont débuté officiellement ce lundi 20 mai 2019 au Togo.

C’est le baccalauréat première partie (Bac1) qui a ouvert le bal.

Le Gouvernement togolais dans un post sur les réseaux sociaux n’a pas manqué son habituel désir de soutenir nos acteurs éducatifs.

« Cette semaine marque le début des examens des apprenants de notre pays.

A cette occasion, le Gouvernement togolais souhaite bonne chance à tous les candidats aux différents examens.

#GouvTg ».

S’est exprimé le Gouvernement togolais sur sa page officiel Facebook, lundi 20 mai, début des examens.

Aristide K.

 


Sotouboua: Un challenge à l’adresse des scolaires du secondaire

Les collèges et lycées de la ville de Sotouboua se rivaliseront d’adresse, les semaines à venir dans le cadre de la compétition publique de lecture et de spectacle. C’est une initiative de Claude N’Tale, manager culturel.

Cette compétition a pour objectif de promouvoir la littérature togolaise, de donner le goût de la lecture aux élèves et d’améliorer l’expression orale chez eux.

Pour l’initiateur, manager culturel, M. Claude N’Tale: « Un challenge scolaire qui est à sa première édition, se veut un rendez-vous du donner et du recevoir. Il  met à contribution les scolaires, notamment: des collèges et des lycées de la ville, qui pourront désormais s’intéresser à la lecture, porte de la réussite d’un élève… C’est pourquoi le thème retenu est « La lecture, clé de la réussite scolaire » ».

Les phases éliminatoires se dérouleront  le 29 mai et le 8 juin et la finale: le 12 juin.

En prélude à l’événement, la salle de réunion du centre culturel à Sotouboua servira de cadre pour le lancement officiel, le 25 mai 2019.

Aristide K.


Togo: Le Bac 1 démarre les examens de 2019

Ce lundi 20 mai 2019, le Baccalauréat première partie ouvre la porte des examens de l’année académique au Togo.

Afin de franchir la ligne d’entrée en classe de Terminale, ils seront des milliers, ces candidats, filles comme garcons à se prêter aux épreuves écrite.

L’examen du Bac 1 est un mot de passe à la porte d’accès de la Terminale.

Atistide K.


Togo/ Élections locales : Fin des opérations de révision des listes électorales

Enfin, elles prennent fin! Débutées jeudi 16 mai dernier, les opérations de révision  du fichier électoral ont pris fin ce dimanche 19 mai 2019.

Photo: CRV EPC Watchalo à Sotouboua ville

Programmées pour prendre fin samedi 18 mai, la Ceni a prorogé la révision des listes électorales de 24 heures, dans le cadre des élections locales du 30 juin prochain. Ces opérations de révision des listes électorales étaient prévues du 16 au 18 mai 2019.

Les opérations de la révision du fichier électoral (Rfe) 2019 ont concerné ceux-là qui ont l’âge de voter, ceux qui n’avaient pas été recensés en 2018, ceux qui ont abîmé leur carte, ou les futurs majeurs à la date des élections locales à venir.

Ces opérations organisées par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) vont permettre aux Togolaises et Togolais de disposer leur carte d’électeur pour accomplir leurs droit et devoir civiques le jeudi 30 juin prochain.

Signalons qu’au Togo, les dernières élections locales remontent  de 1987.

Aristide K.


Togo: le recensement pour les élections a démarré

Chose promise, chose due! Le recensement en vue des élections locales a démarré comme prévu le matin du 16 mai 2019 au Togo.

Les membres du CLC et les Ops en pleine concertation – crédit : Aristide Kawele

L’opération de la révision du fichier électoral (Rfe) 2019,  concerne ceux-là qui ont l’âge de voter, ceux qui n’avaient pas été recensés en 2018, ceux qui ont abîmé leur carte ou les futurs majeurs à la date des élections locales à venir.

Kit biométrique: Séance de prise d’empreintes digitales à un pétitionnaire – crédit : Aristide Kawele

Sept heures déjà, au Centre de recensement et de vote (CRV) de l’EPC Watchalo à Sotouboua, les membres du comité de listes et cartes, les opérateurs de saisie ont mis au point les installations. Et le recensement a commencé sans difficulté.

Agbe Alaza vient de s’installer nouvellement dans le milieux. Il ne détient pas de carte. Il est l’un des premiers pétitionnaires à pointer le nez dans ce CRV en vu de se rattraper.

« Jai quitté la Plaine de Mo quand je n’avais pas ce document. Je l’ai égaré. En plus si je l’avais encore, je devrais la modifier car j’ai rectifié le nom de famille… En lieu et place de « Adji » c’est désormais : « Agbe »… C’est une occasion, ce jour pour moi de l’avoir. Et je suis fier d’être désormais détenteur de cette pièce et conforme à mon dossier… »

Comme ce monsieur, bien de pétitionnaires remplissent les formalités chez les membres du CLC afin de passer chez l’opérateur de saisie qui s’affaire avec abnégation sur son kit biométrique d’ à côté.

Les membres du CLC et les Ops à l’oeuvre – crédit : Aristide Kawele

La révision qui a démarré ce 16 mai va durer trois jours. Les pétitionnaires en nécessité doivent aller s’inscrire sur le nouveau fichier électoral.

L’inscription reste indispensable car elle permettra aux citoyens d’accomplir ce devoir civique très important qui consiste à désigner leurs conseillers qui vont les aider au développement à la base.

Flyer de sensibilisation et de mobilisation en circulation

C’était aussi le souhait des cadres du parti Unir de Sotouboua en organisant une sensibilisation citoyenne à travers un gala de football dans la localité, une semaine auparavant.

Pour le moment, tout se passe très bien à Sotouboua!

Aristide K.

 


Sotouboua sous la sécheresse: un souci agriculteur

A la porte du mois de juin, la masse paysanne de Sotouboua est désemparée. La localité avec son climat tropical, l’année agricole bien au contraire risque d’un retard criard: il ne pleut pas encore.

Sotouboua: temps ensoleillé

Si des localités comme Lomé, la capitale togolaise et ses périphériques croulent sous l’inondation, certaines parties du nord du Togo, dans l’humidité… avouons tout de même que cette situation n’est pas vécue sous les mêmes cieux dans l’hinterland togolais, le centre du pays.

Sotouboua capitalise une pluie, en date du 19 janvier dernier. Elle est qualifiée dès lors de première et grande. L’on a encore en mémoire cette pluie en pleine saison sèche, avec un vent à decorner les bœufs.

Et plus jamais! C’est la sécheresse qui régne en maitresse. Il n’y a eu que de vents et parfois des brouillards… avec un ciel  plus ou moins nuageux; stérile, il faut dire.

Les quelques courageux paysans qui prétendaient prendre de l’avance sur la campagne agricole, doivent déjà s’en prendre à  leur zèle démesuré. Ils auront l’embarras de choix entre pleurer la main d’œuvre déployée et/ou la semence d’arachide et du maïs précoce, non ou mal poussée. Les éleveurs ont également des soucis pour paître leur bétail: pas d’herbes tendres.

Mais à attendant qu’elle manifeste, les prières doivent se multiplier.

Aristide K.

 


Sotouboua: Gala de football pour mobiliser les citoyens au recensement électoral

A Sotouboua, les cadres du parti UNIR ont organisé le gala de football dénommé « Gala Citoyen de Sensibilisation » afin de rassembler et sensibiliser la jeunesse citoyenne sur l’importance du recensement dans le cadre de la révision du fichier électoral.

Match d’ouverture: Zinaria (vert) vs Gazelle (bleu), Coup d’envoi donné par le préfet Pali Tchabi Passabi,
Les officiels : de gauche à droite, après la sécurité, honorable Kpoou Sim, Préfet Pali Tchabi et le dignitaire cadre Badjabaissi Gaétan

Les cadres de UNIR en tête desquels le parrain Ministre Payadowa Boukpessi et les honorables députés de la préfecture de Sotouboua pensent qu’en ressemblant les citoyens autour du ballon rond, cela permettra particulièrement aux jeunes de s’épanouir sur le terrain en démontrant les gestes techniques dont ils ont le secret, de créer une motivation à l’endroit de la jeunesse, relève de demain à faire du football une profession.

Les députés ont sollicité, pour ce faire, l’appui technique du District de Football de Sotouboua, avec un accompagnement spécial de M. Gaëtan Badjabaissi.

M. Gaëtan Badjabaïssi, dignitaire de Sotouboua et militant du parti Unir s’adressant à la jeunesse

M. Gaétan Badjabaissi, faut-il le souligner, est dignitaire de Sotouboua et ex-Président de l’Agaza Fc de Lomé. Il a de façon particulière sponsorisé l’organisation. Et un coup de chapeau lui est tiré par l’ensemble des acteurs impliqués à l’activité. « Il a été l’artisan de l’activité en approchant les aînés pour la réussite de cette sensibilisation… » a témoigné l’honorable Kpoou Sim.

Loge des membres du District de football de Sotouboua : le président Pitekelabou en tenue de sport bleu

La mobilisation a été de grand jour ce samedi. Le stade multicolore est signe d’un événement de taille. Une occasion rêvée pour les cadres de sensibiliser sur la révision des listes électorales.

Un gala qui a drainé une forte mobilisation du public spectateur…

L’objectif du gala est d’exhorter tout citoyen ne détenant pas sa carte d’électeur de profiter de la présente révision du fichier électoral pour se l’établir.

L’honorable Kpoou Sim sensibilisant l’assistance sur l’importance de s’enrôler et la nécessité de disposer d’une carte d’électeur

« Ce gala de football s’inscrit dans le cadre de mobilisation et de sensibilisation en vue de faire inscrire ceux-là qui ont l’âge de voter car il est lancé la révision des listes électorales. Nous savons que le football est une activité qui rassemble. Nous avons bien voulu passer par ce canal pour passer ce message de sensibilisation… »  dixit Honorable Kpoou Sim.

L’honorable Kpoou a interpellé les responsables des clubs de football à servir de courroie de transmission dans la sensibilisation et dans la mobilisation. « …Dans le cas d’espèce, vous allez constituer pour nous des mobilisateurs devant aider à ratisser large pour que ceux qui n’avaient pas été recensés, ceux qui ont abîmé leur carte, ou les futurs majeurs… puissent aller s’inscrire sur le nouveau fichier électoral. Ce qui leur permettra d’accomplir ce devoir civique très important qui consiste de désigner nos conseillers qui vont nous aider à développer nos communes à la base… »

Ouverture du gala: allocution du préfet de Sotouboua Pali Tchabi Passabi

Avant de donner le coup d’envoi, le Préfet de Sotouboua M. Pali Tchabi Passabi a salué l’initiative des cadres de UNIR, qui vient fédérer et fraterniser la jeunesse. « Je voudrais d’avance remercier les organisateurs, toutes les équipes engagées, et le district de football, les spectateurs … Je suis très content parce que le football, ce sport roi, est un sport fédérateur qui unit les jeunes, qui unit les peuples, qui permet de fraterniser… Il n’y a rien de plus beau que de pouvoir accueillir des spectacles qui nous permettent de vivre ensemble et en symbiose. Sans fraternité, nous ne pouvons pas travailler main dans la main pour notre développement… « , s’est félicité  le garant du pouvoir central, avant de souligner que l’initiative emboîte le pas et les idéaux du chef de l’État. « Son Excellence M. le Président de la République Faure Gnassingbé nous appelle tous à l’union. Il nous appelle tous à entreprendre en synergie pour que le Programme national du développement (PND) soit une réussite pour le bonheur de nous tous… » , parole du préfet.

Soulignons, que le processus électoral dans le cadres des locales est enclenché et le recensement démarre effectivement le 16 mai 2019 et va duré 03 jours.

Résultats du gala: Zinaria a remporté le trophée mis en jeux

Sept (07) matchs alléchants ont marqué les festivités. A l’issu des matchs de poules: Zinaria et New Stars ont validé leur qualification pour la finale.

Zinaria FC a sans surprise remporté la finale sur le score de 2 buts à 0 face à News Stars.

Tous les résultats des combinaisons

L’équipe championne du gala: Zinaria Fc

Gazelle 0 – 1 Zinaria

Chelsea 0 – 0 Bignonzi

Zinaria 1 – 0 US Watchalo

Bignonzi 1 – 2 News Stars

US Watchalo 1 – 0 Gazelle

News Stars 0 – 0 Chelsea

Classement avant finale

6e: Gazelle: 0pt -2; 0 c. jaune 0 c. rouge

5e: Bignonzi: 1pt -1; 2 c. jaunes 0 c. rouge

4e: Chelsea: 2pts +0; 3 c. jaunes 1 c. rouge

3e: US Watchalo: 3pts +0; 0 c. jaune 0 c. rouge

2e: News Strars: 4pts +1; 5 c. jaunes 1 c. rouge

1er: Zinaria: 6pts +2; 0 c. jaune 0 c. rouge

Gala Citoyen de Sensibilisation: un instant de partage au goût de tous

Des récompenses ont été faites au grand bonheur de toutes les équipes participantes au gala et aux différents établissements du secondaires. Chacune des trois communes a reçu symboliquement un ballon comme signe de motivation du sport roi dans leur ressort territorial. Un ballon par établissement scolaire du secondaire.

Remise de ballon aux établissements du secondaire

Un ballon par club participant et une enveloppe d’une somme d’argent.

Zinaria, l’équipe championne recevant le trophée des mains de M. Gaétan Badjabaïssi

Le trophée est allé à l’équipe championne. L’Union sportive de Watchalo quant à elle, a suscité admiration chez l’ensemble des spectateur par son fair-play : elle a donc été récompensé par le trophée de l’équipe fair-play.

Aristide K.


La Commune de Sotouboua aux techniques d’élaboration du plan de trésorerie

La délégation spéciale de la commune de Sotouboua sest appropriée des techniques  d’élaboration d’un paln de trésorerie. La formation assurée par ProDeGol GIZ Eco-consult,ce vendredi 10 mai 2019, pourra à coup sûr sortir de la léthargie dans laquelle la commune planait.

Le plan de trésorerie est un outil efficace qui permet de suivre et d’ajuster au mois le mois les recettes et dépenses d’une collectivite.

Conformément à l’art 362 de la loi N 2018-003 portant modification de la loi 2007-011 relative à la décentralisation et aux libertés locales, il est recommandé aux collectivités de disposer de cet outil très important.

La commune de Sotouboua, conscient des difficultés de sa trésorerie, et vu les avantages que cet outil de gestion lui apporterait, a décidé de s’apprécier des techniques d’élaboration et de disposer d’un comité de trésorerie.

Ce comite de 09 membres se réunira chaque mois pour réfléchir et trouver des approches de solution aux difficultés de la trésorerie pour ainsi relever les défis en matière du developpement de la commune.


Les locales de 2019 au Togo: ce que les prétendants candidats doivent savoir

Pour vous, « Échos de Sotouboua » a recherché et recoupé certaines infos relatives aux échéances électorales locales de juin 2019.

Le Togo s’engage une nouvelle fois dans l’accomplissement d’un devoir civique et citoyen. Il s’agit de l’élection des élus locaux. La date des élections est fixée au 30 juin prochain. Il est aussi nécessaire de savoir le contour du processus et de s’approprier les donnes, pour qui voudrait s’engager dans cette cause citoyenne.

  • Du 16 au 18 mai 2019 : révision des listes électorales pour les locales en phase unique
  • Le corps électoral est convoqué pour les locales le 30 juin 2019

Cautionnement des candidats conseillers municipaux
Montant
20 mille FCFA candidats titulaires
10 mille FCFA candidates (femmes)

Campagne électorale
Vendredi 14 juin 2019 : ouverture
Vendredi 28 juin 2019 : fin de la campagne
Vote par anticipation : 72h avant le 30 juin 2019
Source: décrets présidentiels lus sur la TVT mercredi 08 mai 2019 à 20h

Quel est le profil des élus locaux ?
Suivant l’article 276 du code électoral du Togo, « sont éligibles au conseil municipal, les citoyens des deux sexes âgés de 25 ans révolus, jouissant de leur droits civils et politique, sachant lire écrire et s’exprimer en langue officielle résidant depuis 6 mois au mois sur le territoire national ».

Comment est élu le maire d’une commune ?
Contrairement à une idée reçue, les électeurs ne votent pas directement pour le maire de leur commune. Ils élisent les membres du conseil municipal, lesquels élisent dans un second temps le maire et ses adjoints. Le plus souvent, le candidat en tête de la liste qui remporte l’élection est élu maire.

Qu’est-ce que les élections locales ?
Encore appelée élection municipale ou communale, c’est une élection au cours de laquelle les habitants d’une commune élisent leurs autorités ou représentants.

Doit-on obligatoirement faire partie d’un parti politique avant d’aller aux élections locales ?
Non, les élections locales tout comme les autres élections ne requièrent pas nécessairement que le candidat soit d’un parti politique. Il suffit d’être un citoyen.

Maintenant quelle différence entre un maire et un élu local ?
Un élu local est choisi lors d’une élection locale. Le maire est avant tout un élu local. A la suite des élections, tous les élus locaux se réunissent pour une première fois par convocation du préfet. Au cours de cette réunion, les élus locaux élisent le maire.

Quel est le fondement même des élections locales ?
Redonner le pouvoir au population à la base pour décider par eux-mêmes de leur développement et l’assurer par eux-mêmes.

Quel rapport entre le préfet et le maire ?
Le maire n’est pas un subordonné du préfet. Ils collaborent ensemble. C’est le représentant de sa communauté et en même temps représentant de l’Etat sur son territoire. Le préfet est représentant du pouvoir central.
Le maire n’a pas de supérieur hiérarchique. Il ne reçoit pas d’ordre venant du ministre.

Quelle est la durée d’un mandat de maire ?
La durée du mandat du maire est égale à celle du conseil municipal (5 ans). Il est rééligible.

Quel est l’objet social d’une mairie ? 

La mairie est une collectivité territoriale qui a pour principale mission de satisfaire les besoins quotidiens de la population. Ses attributions sont multiples : état-civil, urbanisme et logement, écoles et équipements, activités culturelles, santé et aide sociale…

La composition du dossier de candidature? 
1) photocopie de la carte d’électeur la plus récente

2) naissance légalisée

3) nationalité légalisée

4) photocopie légalisée de la carte d’identité nationale

5) casier judiciaire datant de moins de trois mois

6) 4 photos passeport fond blanc

7) carte de membre du parti

8) Un Curriculum Vitae bien détaillé

9) un projet de société convaincant (ambitions et visions pour le développement intégré local de votre commune)
10) Une caution de 20.000F CFA pour les candidats de sexe masculin et de 10.000F CFA pour les candidates (sexe féminin).

Bonne chance!
Nous soulignons que ces informations ne sont pas exhaustives et figées.


La jeunesse vulnérable de Sotouboua à la porte d’opportunités d’emplois

La jeunesse entreprenante de Sotouboua peut se contenter des opportunités qui lui sont offertes.  Elle a été édifiée à l’issu de l’atelier de priorisation des activités génératrices de revenus porteuses d’emplois, mercredi 08 mai 2019, au Centre Ressources d’artisans (CRA) de Sotouboua.

Photo de famille des participants

Identifier et prioriser 15 activités génératrices de revenus légales et porteuses d’emploi pour les jeunes, c’est l’objectif du Cabinet LMDE en facilitant ces jeunes  qui pourront  générer des projets intéressants et porteurs.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables.

A sotouboua, 12 participants ont pris part à cet échange. Entre autre, l’autorité centrale, l’autorité communale, les OSC, la chambre de métiers et les CDQ sont ciblés en vue de s’approprier et de relayer cette opportunité.

Il est à souligner que les échanges ont porté essentiellement sur les enquêtes faites en amont par le cabinet en charge de la formation. Il était question lors de cette enquête, d’analyser les opportunités d’emplois existants dans la préfecture.

31 préfectures du pays dont Sotouboua sont bénéficiaires de ladite initiative, qui est sous supervision du Ministère du Développement à la Base.

Aristide K.



Togo/ La Journée mondiale des donneurs de sang 2019: la coordination nationale à la mobilisation des acteurs impliqués

« Nous encourageons, dès à présent, tous les clubs 25 à y penser, à mener des réflexions sur de possible programmes d’activités à réaliser ». 

-Dixit le Coordinateur National du programme IST/ VIH-SIDA, Promotion du Don du sang, M. SEDOH Komlan Toulassi Blaise sur la plate-forme Whatsapp des clubs 25 de la Centrale et de la Kara, ce 04 mai 2019.

Cet appel à mobilisation du Coordinateur National du programme IST/ VIH-SIDA, Promotion du Don du Sang, vient en prélude de la célébration de la Journée mondiale des donneurs du sang 2019, qui tiendra ses promesses comme de coutume en mi- juin prochain.

La Journée mondiale des donneurs du sang est une journée internationale consacrée à la promotion et la sensibilisation du don de sang et du produit sanguin labile pour la santé à tous.

En guise de rappeler les acteurs impliqués sur cette célébration, le Coordinateur National du programme IST/ VIH-SIDA, Promotion du Don de sang, M. SEDOH Komlan Toulassi Blaise a indiqué que cette année cette journée sera célébrée vendredi 14 juin, comme tous les 14 juin.

« La manifestation permet de remercier les donneurs volontaires, bénévoles pour le geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang, et de sensibiliser l’opinion à la nécessité de dons de sang réguliers pour assurer la qualité, la sécurité et la disponibilité du sang et des produits sanguins pour les patients qui en ont besoin, ce qui fait partie intégrante de la couverture sanitaire universelle et qui est un élément crucial des systèmes de santé efficaces. » A laissé entendre M. Sedoh Blaise.

La campagne cette année a pour thème : « le don de sang et l’accès universel à des transfusions de sang sécurisé »  en tant qu’élément pour atteindre la couverture sanitaire universelle, avec le slogan « Du sang sécurisé pour tous ».

Ce thème encourage davantage de personnes dans le monde à devenir des donneurs de sang et à faire ce geste régulièrement, des mesures essentielles pour bâtir les fondations solides d’un approvisionnement national durable en sang, suffisant pour répondre aux besoins de tous les patients devant recevoir une transfusion.

Rappelons que cette journée fait partie des huit campagnes officielles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en faveur de la santé publique mondiale, avec la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose (soit le 24 mars), la Journée mondiale de la santé (le 7 avril), la Semaine mondiale de la vaccination (en avril), la Journée mondiale du paludisme (le 25 avril), la Journée mondiale sans tabac (le 31 mai), la Journée mondiale de l’hépatite (le 28 juillet), la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques (en novembre) et la Journée mondiale du sida (le 1er décembre)[1].

Aristide Kawele


Echos de Sotouboua souhaite bonne fête à tous les travailleurs

Echos de Sotouboua vous souhaite une bonne fête de 1er Mai 2019!

Des reflexions pour nous encourager:
« Le travail et après le travail l’indépendance mon enfant, n’être à la charge de personne telle doit être la devise de votre génération. »
Bernard B. DADIÉ

« Creusez, fouillez, bêchez ne laissez nule place où la main ne passe et repasse. »   Jean de la Fontaine

« Le travail éloigne de nous trois grands maux, l’ennuie le vice et le besoin. »
Voltaire

« Le travail même s’il ne sort pas l’homme de la misère, il lui garantit sa dignité. »
Amadou Koné

« De l’assujetti à l’autonomie, le travail est la porte »
La Calebasse

C’est par ces mots que je vous souhaite une bonne fête des travailleurs


Encore un trophée pour les Jokers Babies de Defi FC de Sotouboua

Les Jokers Babies de Sondè (Defi Fc U15) remportent leur deuxième coupe consécutive, ce dimanche 28 avril 2019, sur le terrain de l’hôpital de Sotouboua, en coupe de l’independance catégorie minime, face à  Red Star de Bonkey (3 – 0).

Les minimes de Defi Fc champions de la coupe de l’indépendance de la catégorie à Sotouboua en liesse

La finale de la coupe de l’indépendance catégorie minime a été pensé par le parrain  Zakari Issifou dit Ivoirien, coach de Red Star de Bonkey. L’organisation a eu un coup de pouce spécial des cadres du Tournoi Tabaliye à Sotouboua. L’objectif est d’apporter une contribution qui soit orientée et bénéfique aux petits, dans le cadre de l’anniversaire de l’independance du Togo. Cette première édition a mis au prise les deux finalistes du tournoi de pâque disputé, les semaines des congés: Red Star de Bonkey et Defi fc de Sondè.

Pose photo officielle: Defi Fc (Rouge-bleu) vs Red Star (violet)

Après avoir été sacrés champions, au sortir tournoi du Pâque de la catégorie face à Red Star de Bonkey (4 – 0), les petits rouges-bleus de Sondè, reviennent à la charge pour une confirmation dans un nouveau duel avec son même adversaire finaliste (Red Star de Bonkey), sur un score, cette fois-ci de 3 buts à 0 en coupe de l’independance, l’apres midi de dimanche 28 avril 2019.

L’équipe Red Star de Bonkey

Un doublé de Kamala Richard et un but de Kefena Robert ont suffi aux Jokers Babies de se faire princes confirmés.

Les 11 types des Jokers Babies pour la finale

Par cette victoire, DEFI U15 est promue pour jouer à Sokodé face à une sélection de la localité entre 5 à 10 mai 2019. Les précisions sur cette aventure dans une prochaine publication.

 

 


Sotouboua: Chelsea Fc de Zongo est champion en titre 2019 de la coupe de l’independance

Chelsea fc de Zongo (blanc) gagne Bignonzi fc de Essowavana (jaune) 2 buts à 1 en finale de la coupe de l’indépendance à Sotouboua ce 27 avril 2019 et remporte le trophée mis en jeux par l’autorité.

Remise du trophée par le préfet Pali Tchabi Passabi

Le préfet de Sotouboua, M. Pali Tchabi Passabi a  organisé la coupe de l’indépendance pour  fraterniser et de rehausser l’éclat  de la 59e  commémoration de l’accession du Togo à la souveraineté internationale, dans la préfecture de Sotouboua.

Duel en finiale: Bignonzi fc vs Chelsea fc de Sotouboua

Bignonzi de Essowavana et Chelsea de Zongo, après avoir validé leur place en finale, ont échangé d’adresse devant un public de grand jour au stade municipal de la ville.

Dans un duel hautement disputé, c’est Chelsea qui a raison de Bignonzi sur 2 buts à 0.

Signalons que ce match, contrairement au idéaux de l’initiateur, n’a pas convaincu. Le fair play n’a pas été au rendez-vous. Ce qui à conduit l’expulsion de trois joueurs de l’air du jeu: deux pour Chelsea et un pour Bignonzi. Une attitude qui n’est pas du goût de l’autorité organsatrice, donc à corriger pour la prochaine édition.

Finale Bignonzi vs Chelsea: Les officiels

Les différentes récompenses ont été faites aux equipes participantes au tournoi.

Trophée, un jeux de maillots, un ballon et une enveloppe pour l’équipe vainqueur; la sonconde finaliste: un jeu de maillots, un ballon et une enveloppe. De la 3 à la 5e équipe: un ballon et une enveloppe chacune.

Aristide K


Sotouboua a commémoré le 27 Avril 2019

Sotouboua s’est démarquée en défilant ce samedi 27 avril 2019 à l’occasion du 59e anniversaire de l’indépendance du Togo.

Plus 03 heures environs durant, la société civile, les scolaires, les groupes organisés …) tous en peletons impeccables ovationnés par un public spectateur des jours rares.

L’on est tombé plus en charme par le passage des touts petits, pour la plupart, scolaires et autres des groupes organisés. Ils étaient tous fiers d’avoir foulé les pieds sur la nationale 1 à Sotouboua. Chez nous à Sotouboua marcher sur la route nationale de la poste à la station CAP, n’est pas donné à tout le monde, moins encore les petits, vu la densité de la circulation…

Mais pour l’occasion, en lieu et place des claxons des motos, des pon! pon!… et vrombissement des véhicules: c’est la douce mélodie militaire qui a accompagné ces citoyens en devenir, qui doivent déjà s’initier à la citoyenneté… Ils doivent s’estimer heureux d’être comptés parmis les dignes citoyens.

La volonté déterminante était la cheville ouvrière avec laquelle la paisible population de Sotouboua s’est exprimée en sortant massivement défiler. Car depuis la crise socio-politique qui a secoué le pays, depuis des mois, cette préfecture est l’une des rares au pays à observer  la coexistence sociale et cohésion.
Le passage des groupes folkloriques des différentes ethnies venues des contrées de la préfecture ont mis termes au défilé.
Avant le démarrage des festivités sur les lieux, le préfet de Sotouboua Pali Tchabi Passabi a observé une cérémonie de libation suivie de l’exécution de l’hymne nationale par la chorale du Lycée Moderne de Sotouboua.

Aristide K.



La compétition de la lutte a agrémenté 27 avril à Sotouboua

A sotouboua, la ligue centrale de lutte a organisé une compétition préfectorale de lutte afin de détecter des talents en la matière,  ce  26 avril 2019, veille de l’anniversaire de l’independance du togo. Le lutteur Simoua Bawoumodom est champion remarquable dans la catégorie 80 à 89 kg.

Pour rehausser l’éclat de l’anniversaire de l’indépendance du Togo, et sous l’égide du président national de lutte au Togo, M. Bernard Walla, la ligue du centre basée à  Sotouboua a organisé une détection des talents devant représenter Sotouboua aux compétitions de lutte.

Ils sont environs 70 candidats venant des cantons de la préfecture ayant pris part dans les différentes catégories à savoir: catégorie 70 – 79 kg, les gladiateurs 80 et plus, Catégorie 50 – 60 kg, Catégorie 61 – 69 kg

C’est sous un soleil accablant que les jeunes lutteurs sont descendus dans l’arène du Ceg ville 1, sur le terrain annexe.

Ovationnés par le son et le rythme des castagnettes et les cris des supporteurs, ils ont démontré leur savoir faire.

Après la round d’observation c’est l’arène. Chacun avait à user de la force physique, de la technique, de la ruse et de l’intelligence dans le fair play pour avoir raison de son adversaire.

Le lutteur Simoua Bawoumodom,  en culotte rouge, est champion remarquable de la compétition. Il a tout raflé sur son passage dans la catégorie 80 – 89 kg.

Pour le préfet de Sotouboua, M. Pali Tchabi Passabi, cette séance de lutte est traditionnelle. Il faudrait donc vite s’inviter pour se mettre à niveau de la lutte codifiée qui est recommandée pour les compétitions internationales… « A part la force, il faut être vigilant, avoir la ruse pour ne pas s’oublier… je félicite la jeune ligue naissante. Car elle n’a pas de fonds. J’exhorte tous les talents à  plus d’ardeur  afin de représenter Sotouboua dans les instances nationales voire internationales.

Cette compétition, faut-il le dire, a agrémenté a véritablement annoncé la fête du 27 avril à Sotouboua.

Aristide K.


Au soleil couchant, les indiens font la guerre

Troisième trimestre au Togo. Les examens frappent déjà à la porte des apprenants. C’est la concentration  « très haut débit »!

Lycée Langabou (Préf. de Blitta) – Année académique 2019

Chose curieuse et inhabituelle. A quelques semaines des examens de fin d’année, nos jeunes frères et soeurs restent plus que jamais concentrés à leurs révisions.

Au Togo, les examens 2019 des BAC, BEPC et CEPD tiendront leur promesse aux mois de mai et juin.

Ces moments sont choisis et préférés de nos élèves pour se mettre en concentration. Dans tous les coins des établissements scolaires midi, soir voir nuit. Les weekend leur restent saturées, et le temps passe inaperçu.

Nos élèves devraient penser pour mener la bien leur barque à bon port, à l’assertion « Qui veut aller loin ménage sa monture ».

Mais par expériences, nos fururs relèves, courent à la dernière seconde. Et la plupart reviennent avec des lamentations, en pointant du doigt tous les sorciers, tantes et oncles du village; des enseignants avec qui, l’on a eu d’accrochage au sujet d’indiscipline et de la médiocrité au travail, ou encore des parents à qui, ils manquaient d’obéissance aux fins de jouir leur libertinage…   Et c’est bien là le piège.

Tout compte fait: « On recolte toujours ce qu’on a semé ». Bons preparatifs à tous!

______

Planning des examens

BAC1 du 20 au 24 Mai.

BAC-2 du 17 au 22 juin

CEPD du 17 au 19 juin et

BEPC du 4 au 7 juin

Aristide K.