Aristide Kawele

Le cabaret Saint Valentin à Sotouboua: des couples mobilisés

Tout est bien qui finit bien! Trois heures chrono environ, l’artiste de la chanson togolaise Cecile Meba a mobilisé les couples pour un partage autour du cabaret Saint Valentin à Sotouboua.

La nuit du vendredi 15 février 2019 à la plage de la piscine le l’hôtel Résidence des Etoiles restera inoubliable pour certains! On comprend finalement que l’initiative de Edcom et l’hôtel Résidence des Etoiles pour marquer Saint Valentin à  Sotouboua, était venue à  point nommé.

Cecile Meba, avec à ses côtés les artistes locaux:  Mafhouz Cerveau, Parfait et Israël, ont impressionné le public.

L’on a dénombré  près de 300 participants qui ont vécu ces instants de joie et de gaieté.

La soirée qui a débuté aux environs de 20h45 a pris fin à 23h. Place au bal qui a emballé biens de couples ici en uniforme romantique.


Défi Reference-Togo: l’équipe DEFI FC U-15 joue pour l’anniversaire de l’association

L’équipe U-15 de DEFI FC joue son homologue FC PAN du quartier ce dimanche 17 février 2019 à 15h. sur le terrain de l’école primaire de Sondè.
Ce match amical est organisé dans le cadre de la célébration de la 8e bougie de l’association mère de la formation sportive « DEFI REFERENCE-TOGO ».

DEFI REFERENCE-TOGO est basée à Sotouboua et fait la promotion de la formation des acteurs de l’information aux NTIC. A ce titre elle participe pleinement à la communication à base communautaire. Créer une plate-forme d’échange et de communication avec la jeunesse autour des activités créatrices et innovantes, reste son pilier central.

Pour le promoteur de l’association, M. Aristide Kawele, « c’est toujours bien de communiquer. Une bonne communication est indispensable pour une société épanouie et paisible. La majorité de la population togolaise a moins de 25 ans et c’est à ce titre que l’association compose avec la jeunesse, relève de demain pour un Togo meilleur. Un match de football, c’est aussi pour amuser les enfants, solliciter leur participation afin de rehausser son anniversaire. Une fête sans la participation des enfants est vouée à l’échec… »

DEFI REFERENCE-TOGO est légalement reconnue sous le récépissé No 1768/MATDCL/SG-DLPAP-DOCA. L’association s’est choisie la période 14 au 20 février de chaque année pour célébrer sa fête.

La fête débute ce samedi 17 février avec une soirée festive au siège.


Saint Valentin 2019/ Cecile Meba à Sotouboua pour un show à la plage de la Résidence des Étoiles

L’artiste de la chanson togolaise Cecile Meba va rassembler les couples et raviver les flammes de l’amour dans le cadre du cabaret Saint Valentin à Sotouboua, la nuit du vendredi 15 février 2019.

La plage des Etoiles de la Piscine de Ceco à Sotouboua va donc virer aux couleurs de l’amour.

Selon le patron de Edcom, M. Edouard Dandakou,

En organisant cette soirée, Edcom et Hôtel la Résidence de Étoiles pensent contribuer au mieux en amenant la jeunesse à hériter de la sagesse et de bons exemples des couples expérimentés. Et l’occasion de Saint Valentin 2019 et la plage de la piscine des Etoiles s’y prêtent au mieux avec la thématique de la tendresse.

La soirée se deroulera dans une atmosphère de partage, de témoignages et  de prestation des artistes notamment la Diva de la chanson togolaise Cecile Meba.


Sotouboua/ Le tournoi du 27 avril officiellement lancé

Enfin il aura lieu! Ce vendredi 15 février 2019, le Préfet de Sotouboua M. Pali Tchabi Passabi a présidé au lancement d’un tournoi de football pour marquer la commémoratiin du 59 ème anniversaire de notre pays le Togo à la souveraineté nationale.

La cérémonie du lancement et du tirage au sors a eu lieu à l’Inspection de la jeunesse et des sports de Sotouboua, sous l’égide du prefet de Sotouboua, de l’inspection de la jeunesse et des sports et le District de football de Sotouboua.

Le tournoi du 27 avril, se voulant un cadre de tolérance, de cohésion, de paix, est initié par l’autorité en vue de fraterniser les liens d’amitié au sein de la jeunesse.

« Il s’agit, selon Pali Tchabi Passabi, de rehausser l’éclat de la fête de l’indépendance à Sotouboua. Le sport doit nous amener à fraterniser davantage et de fêter dans la paix…; avant de préciser que seuls deux clubs finalistes à l’issu des rencontres, joueront le match de l’apothéose le 27 avril 2019… »

En effet, cinq (05) clubs du District de Football de Sotouboua y sont engagés: Bignonzi, Defi, Chelsea de Sotouboua, Black Stone de Tchoïde et Hirondelle de Kaniamboua.

Les rencontres auront lieu les samedis et dimanches après midi sur le stade municipal de Sotouboua. Elles couvriront la période du 16 mars au 14 avril.

Le match d’ouverture mettra aux prises: BIGNONZI FC et DEFI FC, le 16 mars à 15h.

Programme provisoire des rencontres:
16/03: Bignonzi # Defi
17/03: Black Stone # Hirondelle
23/03: Chelsea # Bignonzi
24/03: Défi # Hirondelle
30/03: Chelsea # Black Stone
31/03: Hirondelle # Bignonzi
06/04: Défi # Chelsea
07/04: Black Stone # Bignonzi
13/04: Hirondelle # Chelsea
14/04: Défi # Black Stone


Sotouboua/ Championnat scolaire senior: Sortie difficile pour le tenant du titre

Le tenant du titre du championnat scolaire senior de l’année dernière, Institut Polytechnique Techo Plus (IP Techno Plus) en rouge a perdu son premier match face au Complexe d’Enseignement Technique Perfect (CET Perfect) vêtu de bleu ciel.

A sa première sortie cet après midi du 13 fevrier 2019, cette équipe a été moins convainquante.

IP Techno Plus a encaissé deux (02) buts de son adversaire CET Perfect. C’est  Awereou Abass qui ouvre la marque à la 17e minute du jeu.

Après la pause, Techno Plus donne la faille à l’équipe adverse d’imposer son rythme. Ce qu va payer à la 57e minute. Dondema Roméo aggrave le score: 2- 0.

Cette victoire relance le CET Perfect dans la course du championnat.

On rappelle que CET Perfect avait un leger avantage lors de sa première sortie face au Lysoto (1-1), en match d’ouverture.


Sotouboua/ Championnat scolaire senior: le Lysoto fait une bonne opération

Lycée Sotouboua Ville 1-3 Lycée de Sotouboua. Et enfin! Le Lycée de Sotouboua, pour son deuxième match, fait la grosse opération ce 13 février 2019.

Mal en point au match d’ouverture face à CET Perfect (1-1), l’on l’attendait certainement sous son meilleur jour.

Le Lycée de Sotouboua en orange l’a effectivement prouvé en tirant son épingle du jeu. Il a accueilli à froid son homologue, le Lycée Sotouboua Ville en jaune-bleu, qui est à sa première sortie dans cette compétition.

Pour ce match de deux fois 30 minutes, les deux formations ont mouillé le maillot en développant un jeu quasi équilibré tactiquement.

Le Lysoto allume le feux à la 9e et 25e minute par respectivement Ali Moubarakou et Koutchona Koffi. Deux (2) buts à zéro avant la pause.

A la reprise, le Lycée Sotouboua Ville reduit la marque par l’entremise de Alassani Rafiou.

A la 54e minute le Lysoto prend l’emprise totale sur le match, en transformant le pénalty commis par le gardien. Koutchona Koffi revient à la charge et signe son doublé.

Score finale: 3-1 en faveur du Lysoto.

Le second match mettra au prise le IP Techno Plus vs CET Perfect.


Togo/ 12e journée du championnat D2: Foukpa Afc chute à domicile devant Unisport de Sokodé

Foukpa Association Football Club de Sotouboua est surprise ce 10 fevrier 2019 sur ses propres installations.

L’équipe de la fétiche « Foukpa » de Sotouboua a cédé à la loi de son homologue Unisport de Sokodé sur la petite marque d’un (1) but.

Au match comptant pour la 12e journée du championnat de 2e division au Togo, joué sur le stade municipal de la ville de Sotouboua,
Foukpa AFC n’a pas donné plaisir à son public.

Cette défaite fait suite à la contre performance concédée face à Doumbe de Mango: 3 buts à 1, le 20 janvier; à domicile contre Koussountou (1-1), le 27 janvier et face à Oudalou de Kaboli: 3 buts 0, le 03 février dernier.

Par ces résultats défavorables, les chances de Foukpa quittent la barque de la Division 1.

A deux (02) de la fin du championnat D2 au Togo, Foukpa afc a un pied dans la zone de relégation. L’équipe de Sotouboua pourra -t-elle se maintienir en Division 2? Wait and see!!!

Aristide Kawele


Sotouboua/ ITRA: La productivité de l’ « Or Gris » doit être améliorée

La productivité de l’ Or Gris doit désormais être améliorée, au grand bonheur des producteurs.

Dans cette perspective, l’ Etat togolais a prévu le développement des filières d’exportation porteuses dont l’anacarde.

Contribuer à l’amélioration de la productivité de l’ anacarde et de revenu des producteurs du Togo en utilisant le matériel végétal amélioré (MVA) d’anacardier au Togo, c’est l’objectif de l’ institut togolais de recherche agronomique (ITRA), en organisant un atelier à la Ferme Semencière de Sotouboua, ce 08 février 2018.

Il était question de former des acteurs impliqués dans la filière d’anacarde (planteurs, pépiniéristes, interprofession anacarde…), structures techniques impliqués du ministère de l’agriculture et d’autres partenaires impliqués. Ils se sont appropriés des informations sur l’existence et la disponibilité de ce matériel végétal amélioré sur la station de recherche de l’ ITRA à Sotouboua.

Pour le Directeur du centre de recherche agronomique de la Savane Humide (CRA/SH) de l’ ITRA, Dr Pikassale Komlan Akantetou:

« Dans le souci d’améliorer la productivité de cette culture de rente dont les rendements sont aujourd’hui tres bas que l’ ITRA avec l’appui de la GIZ, sest investi dans la recherche sur l’anacardier. Dans ce cadre, il a été mise en place un parc à bois et une plantation expérimentale a la Ferme Semenciere de Sotouboua. Il est important  de sensibiliser et d’échanger avec les acteurs sur les modalités de gestion efficace et durable de ce matériel au Togo ».

L’initiative a été saluée par le garant du pouvoir central, le préfet de Sotouboua, Pali Tchabi Passabi.

Aristide Kawele


Togo/ La filière d’anacarde a de l’avenir : Entretien avec le président du Cifat, M. Mawuko Komla Gozan

Echos de Sotouboua est allé à la rencontre du patron de la filire d’anacarde, M. Mawuko Komla Gozan, Président du conseil d’administration du CIFAT (Conseil Interpersonnel de la Filière Anacarde du Togo). A l’en croire, au Togo, l’ anacarde appelée « Or Gris » a une santé en bon enfant, et son avenir s’annonce radieux.

Voici l’ entretien qu’il nous a accordé.

Echos de Sotouboua (ES): Parlez nous de votre visite à Sotouboua?
Mawuko Komlan Gozan (MKG): Aujourd’hui je suis à Sotouboua dans un cas spécifique. Nous sommes là pour donner des informations sur le matériel végétal amélioré. Il y’ a des plantes que les gens mettent à terre, qui ne poussent pas bien et qui ne donnent pas de bons rendements. L’Etat togolais a aidé l’interprofession de l’anacarde à mettre à la disposition des producteurs des plants améliorés pour avoir plus de rendement à l’hectare.

J’ai aussi profité de l’occasion pour visiter l’une de nos antennes d’acheteurs à Sotouboua: 3A Togo- Sotouboua, pour les motiver et les encourager pour tous ce qu’ils sont en train de prendre comme initiative…

E S: Quel avenir pour la filière anacarde au Togo?
M K G: L’ anacarde au Togo a un avenir très prometteux. Nous l’avons identifié comme une filière très porteuse.

Aujourd’hui, l’anacarde représente le deuxième produit de rente à l’exportation derrière le coton. Avec une capacité d’exportation de 20 000 tonnes pour la campagne 2018, déjà nous sommes classé comme deuxième produit. C’est dire que l’anacarde est recherché maintenant comme un produit cher; c’est pourquoi affectueusement nous l’avons nommé l' »or gris ». L’or gris!…, ça booste l’économie de la population africaine en général et en particulier celle de la population togolaise.

E S: Aujourdhui nous remarquons que vous êtes motivé par le gouvernement togolais. Quelles sont les innovations apportées?
M K G: Premièrement, le Gouvernement nous a organisé de la filière en passant par celle des familles. Ensuite, l’Etat nous a aidé à organiser cinq (05) familles à savoir: les pépiniéristes, les producteurs, les acheteurs, les transformateurs et les exportateurs.

Ces familles se sont unies pour créer ce qu’on appelle l’ Interprofession avec un bureau national. Le gouvernement ne cesse de nous apporter son appui technique en termes de renforcement de capacités des acteurs et puis l’introduction du matériel végétal au niveau des producteurs.

A part ces actions du Gouvernement, nous avons eu un appui technique et financier de la Coopération Allemande, la GIZ, qui est notre partenaire technique jusqu’à présent.

E S: Nous remarquons que le manque d’informations au niveau des producteurs de la filière. Que pensez-vous de la situation afin que tout le monde ait le même niveau d’informations?
M K G: Nous sommes conscient de cette situation. L’Interprofession ne fait que faire 3 ans.

Nous n’avons pas les moyens suffisants pour pouvoir porter haut cette information. Mais les efforts sont en cours. Nous sommes en train et ça commence à gagner peu à peu les populations. C’est pourquoi chaque année avant de faire la nouvelle campagne, nous organisons le lancement officiel de la campagne de commercialisation. Cette campagne au cours de laquelle nous réunissons au minimum 400 acteurs producteurs avec les autorités locales des zones de production anacarde. C’est un moyen aussi d’informer la population qu’il y’a quelque chose.

Cette année le lancement aura lieu à Dapaong le 15 février avec une participation de 400 acteurs. Cette année nous irons plus loin en sollicitant les médias pour relayer et diffuser les informactions sur les activités de la filière
Je vous remercie.

Entretien réalisé par Aristide Kawele


Sotouboua/ La filière d’anacarde: les acheteurs sont avertis

Les producteurs et commerçants de la filière anacarde sont informés sur les nouveaux textes de réglementation de la commercialisation des noix de cajou.

Porter à la connaissance des textes et loi des ministère de tutelles réglementant l’organisation et le fonctionnement de la Filière a travers  la 3A Togo ( Association des Acheteurs d’Anacarde au Togo), aux producteurs et commerçants d’anacarde est l’objectif de la rencontre d’échanges et d’information tenue le vendredi 08 Février 2019 à la salle de réunion de GIPATO à Sotouboua.

Cette rencontre qui a regroupé les menbres des bureaux catonaux de la préfecture de Sotouboua et le bureau préfectoral, intervient à quelques jours du lancement de la campagne d’achat de noix de cajou (ancarde), qui se tiendra le 15 Février prochant à Dapaong.

Selon les nouveaux textes en vigueur, en date du 28 fevrier 2018, pour commercialiser des noix de cajou, il faut d’abord être membre de l’association des producteurs d’anacardes et disposer d’une carte de membre. Il faut aussi opérer dans sa zone de couverture. Avant d’exporter les graines: il faut faire enregistrer son magasin auprès du bureau préfectoral et recevoir le coupant vert en fonction du tonnage à exporter. La restitution faite par le président préfectoral des acheteurs, M. Kao Awoki n’a laissé aucun participant indifférent. Et on comprend que le message est passé, afin que nul n’en ignore et tombe sous le coup de la loi.

Le président national du Conseil interpersonnel de la filière Anacarde du togo, M. Mawuko Komla Gozan, de passage à Sotouboua, a honoré de sa visite à cette activité de restitution. Par cette visite,  il apporté sa contribution à la sensibilisation. Signe de son soutien au bureau préfectoral qui, d’après lui, fait un déja un boulot impeccable.

Geremie Kadanga


Sotouboua/ Le championnat scolaire senior officiellement lancé: le Lysoto et le CET Perfect se neutralisent

Y
Mercredi 06 fevrier 2019: l’inspection de la jeunesse et des sports de Sotouboua a lancé officiellement le championnat scolaire senior dans la préfecture de Sotouboua.

Cinq (05) établissements scolaires y sont engagés: CEG Ville1, CET Perfect, Lycée Sotouboua, Lycée Sotouboua Ville et Techno Plus.

Ces équipes se rivaliseront d’adresses en aller-retour, en vue de dégager la meilleure de la commune devant affronter la meilleure des deux équipes annoncées dans la zone Adjengré: Lycée Aouda et CEG Babadè.

La finaliste des deux zones représentera valablement la prefecture de Sotouboua à la phase régionale.

Pour M. Djobo Abalouk, Inspecteur de la jeunesse et des sports de Sotouboua,

« Comme il est de tradition, l’Inspection de la jeunesse et des sports a toujours organisé une competition denommée Championnat scolaire. C’est dans ce cadre que nous donnons la chance à nos enfants, élèves et athlètes… de se faire découvrir, et permettre à l’équipe mère de la préfecture de puiser des éléments pour étoffer son éffectif… »

En match d’ouverture joué en deux fois 30 minutes, la formation du Lycée de Sotouboua, en maillot orange, mal en point dans ce match, s’est neutalisé face aux veléités du Complexe d’Enseignement Technique (CET) Perfect, en bleu ciel, en forme dans tous ses compartiments. Score final: un (1) but partout.

Des réalisations signés: Awereou Abass pour CET Perfect à la 10e minute, et de Ali Moubarakou pour le Lycee de Sotouboua, à 02 minutes de la fin du match.

Pour les Cadets, les CEG Sotouboua Ville2 et CEG Kpandiyo joueront la catégorie: reste à finaliser leur licences, à en croire Monsieur l’Inspecteur.

Aristide Kawele

 

 


Jumellage canton d’Adjengré et Rheda-Wiederbrück: le maire Theo Metterborg en visite à Adjengré

Adjengré peut rendre grâce à Dieu! La fourmilière population a accueilli, avec danses folkloriques, M. Theo Metterborg, Maire de la ville de Rheda-Widerbrück et sa délégation de 15 personnalités, mardi 05 fevrier 2019 au CEG Adjengré 1.

Une grande première dans l’histoire du jumellage entre le canton d’Adjengré dans la prefecture de Sotouboua au Togo et la ville de Rheda-Wiederbrück basée en Allemagne.

« Je suis aujord’hui ici en ma qualité du Maire de la ville de Rheda-Wiederbrück en Allemagne, accompagné d’une délégation comme signe de l’estimation de ce lien qui existe ma ville et le canton d’Adjengré. On entretient une relation de partenariat depuis 30 ans. J’ai été impressionné par ce que j’ai vu ici par cet accueil chaleureux qui nous a été reservé »… A déclaré Theo Metterborg avec émotion!

L’illustre hôte a annoncé officiellement le nouveau projet. Il s’agit de la réalisation de 04 fontaines au bénéfice de 04 villages dans ce canton, pour le compte de cette année 2019. C’est un financement qui provient de la ville de Rheda-Wiederbruck.

Ce projet, tout comme bien d’autres à venir, sera mise en oeuvre par l’association Togo-Förderverein, au devant de laquelle, le president Heinz-Dieter Brökelmann.

Au Togo, seuls les deux cantons à savoir: Aouda et Adjengré (respectivenment depuis 1976 et 1986) entretiennent ce partenariat de jumellage avec Rheda-Wiederbrück. Ces cantons avaient déjà bénéficier d’un financement de 350 500 000 fcfa pour la réalisation de 60 fontaines en date de 2001; et la construction et équipement d’une maternité à Aouda, courant 2016-2018.

Cette visite, le porte parole des populations d’Adjengre Simwaki Awidamanossi et le secrétaire du comité de jumellage, M. Nimon Patcha ont manifestement éprouvé la joie de la population. Ils ont salué les oeuvres humanitaires du partenaire, avant de rendre un hommage mérité à la politique du Chef de l’Etat togolais et du Ministère de la Coopération. Leur  accompagnement, disent-ils, dans  le cadre de ce partenariat est d’un grand reconfort.

La délégation est accueillie par le chef canton d’Adjengré, M. Akata Atchozou et la Secrétaire de la préfecture de Sotouboua, Madame Ndafidina Badenaka, représentant Monsieur le Préfet.

Aristide K.

 

 


Togo/ Conseil National de la Jeunesse (CNJ): Réélu, le président Régis L. Batchassi se lance des défis

Réélu ce samedi 02 février 2019,  à la tête du Conseil National de la Jeunesse (CNJ) pour un mandat de 3 ans, Régis Lidaouweessodjolo Batchassi est président de cette institution de la jeunesse du Togo.

A l’issu de ce congrès tenu à la salle Ceco Resto à Sotouboua, le bureau a été renouvelé. 09 Membres ont été élus.

Pour atteindre les objectifs, Régis  Batchassi  lance à toute la jeunesse togolaise à une synergie et à un engagement total pour contribuer à la transformation de leur vie et offrir un lendemain meilleur pour la vie du CNJ en général et celle de la jeunesse togolaise en particulier.

Les nouveaux mandataires font face à beaucoup de défis, notamment : la participation inclusive des jeunes de tous les horizons au cadre de concertation et de participation, l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et le renforcement des capacités techniques et institutionnelles et de mobilisation de ressources. Il est à noter que le CNJ fête ses 10 ans d’existence cette année.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidé par le préfet de Sotouboua, Pali Tchabi Passabi en présence du Directeur National de la jeunesse, Anala Telata, de l’attaché de cabinet au Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Kaditchè Hèzouwè, des autorités administratives, politiques, traditionnelles, civiles, militaires et de nombreux jeunes.

Nouveau Bureau du CNJ

Président: Batchassi L. Regis

1er vice président: Yana Katouara

2e vice président: Awi Koboyo Simtekpe

Secrétaire général: Koutob-Namo Alves

Trésorier général: Maguilou Koudjo

Trésorier général adjoint: Tchagbele-Kpedeou Kpegouni

Secrétaire général chargé de l’emploi et la formation: Drofenu Kodzo Mawuena

Secrétaire national chargé de l’organisation: Owodji Alotoesso

Secrétaire national charge de l’information et de la communication: Cataria Quam

Aristide Kawele


Un gala de football pour marquer les 45 ans du Retour Triomphal à Sotouboua

A Sotouboua l’on a assisté au gala de football pour marquer les 45 ans du Retour Triomphal au Togo. Quatre (04) équipes de footbal de Sotouboua (Zinaria, Becher, US Watchalo et Gazelle) y ont pris part ce 02 fevrier 2019 sur le terrain du Lycée de sotouboua.

A travers cette mobilisation, l’initiateur, son Excellence Emmanuel Gnassingbé, président fondateur du Regroupement des forces vives de la jeunesse pour le changement (RFVJC) entend non seulement saluer la memoire du Feux Papa Eyadema Gnassingbé, mais aussi rassembler les jeunes, bâtisseurs de la cité. Le football reste et demeure un facteur rassembleur de la jeunesse. Le voeux est de les accompagner.

« Cette action n’est que le début. Nous aurons à organisé des galas et à donner la voie à ceux-là qui ont du talents… Là où le coeur est, les pieds n’hésiteront point. » et où règne la joie, pas de pleurs » dixit Emmanuel Gnassingbé.

En rappel, il y a 45 ans, le Feu Président Eyadema Gnassingbé était sorti indemne dans l’accident de Sarakawa (le 24 janvier 1974); et depuis, le 2 fevrier est comemorré le Retour Triomphal.

Quatre (04) matchs alléchants ont marqué les festistivités, avec le sacre de Zinaria FC qui l’a remporté en finale 1 but à 0 sur l’Union sportive de Watchalo. En petite finale, c’est Becher FC qui prend la bonne option sur Gazelle FC 2 buts à 1, et se classe 3e.

Resultats du gala:

Zinaria 4 – 1 Gazelle

Becher 1 (3) – 1 (5) US Watchalo: tirs au but

3e place: Becher 2 – 1 Gazelle

Finale: Zinaria 1 – 0 US Watchalo


L’ONG RADAR remet des kits de soins aux ASC certifiés des préfectures de Sotouboua et de la Plaine Mo

87 Agents de Santé Communautaires  ont été certifiés, dans le cadre du projet Amélioration de la Santé Maternelle, Infantile et de la Planification Familiale dans les préfectures de Sotouboua et de la plaine de Mô au Togo.  Ce projet est piloté par L’ONG RADAR et est financé par plan et la coopération allemande.

A Séssaro dans la préfecture de Sotouboua, le 31 janvier 2019, ils sont 22 agents de santé communautaire à être  certifiés. Le matériel remis à chaque récipiendaire est composé  d’une caisse, de contraceptifs et des injectables.

En fin de leur mission d’initiation, ces agents de santé communautaires ASC doivent dorénavant voler de leurs propres ailes. Ils doivent poursuivre la mission qui leur est assignée. Il s’agit d’amener les femmes à adopter le planning familiale que consiste soit à une limitation d’enfants ou à un espacement d’enfant.

A Sotouboua, ces ASC sont repartit dans 07 villages qui sont: Séssaro,  Alémadè, Titigbé, Fazao, Tchoïdè, Kpéi-Tchila et Hèzoudè.

Les résultats de ce jour sont les fruits d’un travail fait en amont, et qui doit continuer après cette remise du matériel. Les ASC disposent désormais de tout pour rendre service à leur population. Leur compétence est approuvé par le District Sanitaire de Sotouboua. Docteur HILIM Pélékè Mawaba, Directeur du District Préfectoral de la Santé s’est réjouit de leur capacité d’adaptabilité de la théorie au travail sur le terrain.

« Cette certification des ASC, dit-il, prouve qu’ils sont aptes à pouvoir réaliser cette activité qui est assez primordiale pour la santé de la mère et de  l’enfant… »

C’est le Préfet de Sotouboua M. PALI Tchabi Passabi qui a présidé  la rencontre avec à ses côté, le Directeur Exécutif  de L’ONG RADAR, M. PANA Têtoutokina.


La Commune de Sotouboua a présenté son budget primitif 2019 à sa population

(Une grande première! La Commune de Sotouboua a innové. Elle  a mis à contribution sa population pour confectionner son budget 2019.  Voté depuis le 31 décembre 2018,  c’est ce 29 janvier que la Commune avec l’appui du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale ( ProDéGol) de la GIZ a organisé sa journée publique de présentation du budget primitif de l’année en cours, à la salle de CECO RESTO.

Les objectifs et les résultats attendus selon le conseiller technique national de Eco-Consult/ProDeGol, M. Joël Adjibodin, c’est de promouvoir la redevabilité et la participation citoyenne au niveau communal en favorisant un cadre d’échanges entre les autorités communales et les citoyens.

Pour le Vice président de la délégation spéciale de la commune de Sotouboua,  SAMIE Amayou, l’expérience est claire. Le budget 2018 a été réalisé à un taux très faible. La population ne s’est pas senti impliquée ou concernée par la mobilisation des recettes.

« C’est l’occasion, dit-il,  à travers cette activité, de pouvoir expliquer davantage ce que c’est que le budget et comment il se réalise; si nous parcourons toutes les lignes de ce budget, nous allons constater que tous les acteurs ont leur partition.  Chacun a sa pierre à apporter afin qu’on puisse mobiliser les recettes nécessaires ».

Cette journée publique vient à point nommé et permet de discuter sur les stratégies à mettre en place afin que les acteurs concernés puissent  accompagner dans la mobilisation des recettes.

L’une des stratégies novatrices et pas des moindres, c’est la mise en place d’un comité de trésorerie qui a la lourde tâche de  rédiger un plan de trésorerie. Ce plan sera suivi de bout en bout chaque mois et permettra des déceler d’éventuels avancés ou manquements…

C’est le préfet PALI Tchabi Passabi , qui a ouvert les activités. Il a motivé sa population à une participation civique et citoyenne.

« Le but de cette session est le civisme et la citoyenneté. Il est important, en tant que citoyen, que chacun connaisse son rôle et ses responsabilités; et de savoir d’où viennent les fonds que la commune utilise pour ses réalisations… » Parole de M. Le Préfet.

Le budget primitif 2019 de la Commune de Sotouboua s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 115 000 000 F CFA; et les investissements: 23 000 000 FCFA. Ces investissements consistent en l’achat des terrains et carrières, du matériel, outillage et mobilier, matériel de transport, logiciels informatiques, et en la construction des bâtiments…

Le conseiller technique régional Eco-Consult M. Barré Izack Zongo a rappelé la place et les rôles des acteurs à travers sa communication sur la décentralisation suivie de riches échanges en plénières.

Des suggestions et recommandations de la tutelle, des services techniques de l’État, des citoyens issus de cette journée vont à coup sûr améliorer la gestion des affaires locales étant donné que les besoins et les aspirations des participants dans l’orientation des actions  de développement  seront prises en compte.


Croix Rouge Togolaise sollicite la contribution des médias pour la promotion du don de sang

Formidable! Environs 35 professionnels des médias des régions Centrale et de la Kara du Togo ont suivi le briefing sur le projet » Appui à la transfusion sanguine » au CERFORE de Sokodé ce 28 janvier 2019.

L’initiative de la Croix-Rouge Togolaise et le Centre Régional de Transfusion Sanguine, en organisant ce briefing est de fournir aux professionnels des médias, les informations nécessaires à la promotion du don du sang afin d’assurer la bonne communication. Les participants ont acquis les outils ou techniques de : -s’approprier le concept Club 25 (C25); -travailler en matière de mobilisation pour don de sang; -animer des émissions sur la promotion de don de sang; – promouvoir l’amélioration du partenariat entre la Croix Rouge Togolaise à travers son Club 25 et les médias.

Ceux-ci disposent désormais des éléments nécessaires afin de contribuer efficacement à ce projet dans les deux régions du Nord Togo.

Aristide Kawele

 


Sotouboua/ DEFI Football Club de Sondè réussi le pari

La 2e édition du Gala de football de l’Union des Equipes de Football de Sotouboua a tenu ses promesses.

L’épilogue a eu lieu ce 23 décembre 2018 sur le terrain du Lycée de Sotouboua avec le sacre de Gazelle Fc qui signe deuxième fois consécutives championne.

Dénommé » Jeunesse espoir de demain » ce gala est l’apanage des coachs des équipes de Sotouboua, avec pour objectif de mettre en synergie les clubs et de fraterniser les jeunes, bâtisseurs de demain.

loiPar le bon déroulement et le fair play qui a prévalu, DEFI FC, organisatrice du gala, a prouvé sa capacité d’organisateur et pense mieux faire dans le proche avenir. « C’est un pari gagné pour mon équipe », a déclaré Aristide Kawele, Président organisateur du Club DEFI. « Ce n’était pas évident, quand le gala a failli capoté la veille. Dieu merci! On a reussi. Cest l’essentiel. Lavenir sannonce radieux pour tous… » a-t)il poursuivi.

La première édition a été organisée par Gazelle Fc sur le Terrain de District Sanitaire de Sotouboua.

-Résultats des matchs de classement
Chelsea 0 – 2 Becher
Défi 1- 1 Bignonzi (5 – 6 tirs au but)
US Watchalo 1- 1 Gazelle (8 – 9 tirs au but)

Classement:
1er: Gazelle
2e: US Watchalo
3e: Bignonzi
4e: Défi :
5e: Becher
6e: Chelsea

L’organisation salut la participation de l’UMECTO Sotouboua et du District Préfectoral de la Santé pour leur sponsoring en apportant du soutien pour leclat de la fete. Prochaine édition: congé de Pâques avec l’organisation de Becher Fc.


DEFI F.C a abrité le gala de football de l’Union des Équipes de Football de Sotouboua

Le Gala de football de l’Union des Équipes de Football de Sotouboua organisé par DEFI FC est à sa 2e édition.

Dénommé » Jeunesse espoir de demain » le gala de football est l’apanage de l’union des coachs de Football de Sotouboua.

Ce samedi 22 décembre, l’on a joué les matchs de poules.

-Résultats des matchs de poules

Poule A
Chelsea 1-1 US Watchalo
Défi 1- 3 US Watchalo
Chelsea 1-2 Defi

Classement:
1er: US Watchalo : 4 points +2
2e: Défi : 3 points -1
3e: Chelsea : 1 point -3

Poule B
Gazelle 2-0 Becher
Bignonzi 1-2 Gazelle
Becher 1-2 Bignonzi

Classement
1er: Gazelle : 6 points +3
2e: Bignonzi : 3 points 0
3e: Becher : 0 point -3

Les 03 matchs de classement se jouent ce dimanche 23 décembre 2018 à 8h., et mettront au prise les équipes de même niveau de chaque groupe.


L’ambassadeur de France au Togo dans les locaux de Radio Kara.

Marc VIZY est allé mercredi 28 novembre 2018, constater le déroulement de la formation des journalistes du septentrion sur les fondamentaux du journalisme.
C’est un projet initié par la France et le Togo.

 » *PROFAMED Kara ! Le changement, c’est maintenant et pour plus de professionnalisme* ».

C’est par ce slogan que les stagiaires ont accueilli l’ambassadeur. Les stagiaires ont exprimé par là leur gratitude aux initiateurs de cette formation et souhaitent qu’elle soit perenne.
Visiblement ému de leur engagement, Marc VIZY s’est réjouit du bon déroulement de la formation dans le septentrion. Il s’est également dit heureux de voir les formateurs à l’œuvre. Ces derniers redonnent ce qu’ils ont appris eux-même il y’ a un peu plus de trois (3) mois.

À signaler également la présence du préfet de la Kozah. Le Colonel BAKALI HEMOU BADIBAO a attiré l’attention des journalistes sur la menace de réseaux sociaux.

Des propos salués par le Directeur de Radio Kara.

Lydia Kpénima