La mission du Péri 2 a supervisé la formation des éducateurs à Sotouboua

Article : La mission du Péri 2 a supervisé la formation des éducateurs à Sotouboua
18 septembre 2019

La mission du Péri 2 a supervisé la formation des éducateurs à Sotouboua

La durabilité ou l’efficacité d’un édifice dépend de sa fondation dit-on souvent. Et la haute instance de l’éducation du pays avec le soutien de son partenaire, la Banque mondiale l’a bien compris et s’attele à la donne à travers la 2e phase du Projet éducation et renforcement institutionnel (Péri 2).

L’équipe en mission de la supervision du projet Peri 2 était en visite à l’école primaire centrale de Sotouboua, mardi 17 septembre 2019, où 69 éducateurs sont en renforcement de capacités depuis ce lundi.

Objectif de la mission : s’enquérir de l’état d’avancement de la formation des 6 380 éducateurs / éducatrices, en cours sur toute l’étendue du pays, sur les nouveaux manuels et des kits de jeux pour le préscolaire qui rentreront dans les classes cette rentrée scolaire.

« Comme vous le savez, à travers la banque mondiale et le partenariat pour l’éducation, le gouvernement togolais à eu le financement pour élaborer les nouveaux programmes et des manuels. Ainsi donc, après les CP1, CP2 et CE1, nous avons élaboré également les nouveaux manuels et des kits de jeux pour le préscolaire… Ce qui justifie donc qu’il faille former d’abord tous les éducateurs à l’usage de ces nouveaux manuels de Lomé à Cinkasse, de la même manière… » a laissé entendre  M. Biao Kokou Essohanam,  directeur des formations au ministère des enseignements primaire et secondaire, chef de la délégation.

Éducateurs en renforcement de capacités à l’école centrale de Sotouboua

Six jours durant, les séminaristes s’imprégneront le contenu de la formation, qui est axée sur l’approche par les compétences, comme l’a indiqué M. Biao. « Au Togo, nous avons décidé de passer de la PPO qui est l’approche par les objectifs par l’approche par les compétences; qui est l’élément principal de la formation… »

En équipe de travail suivi de plénière, ces éducateurs / éducatrices se planchent sur des exercices pratiques à savoir : Ajustement aux besoins des enfants, interaction éducateur/ enfants, déroulement de l’activité, respect envers les enfants et bien d’autres encore.

L’équipe de supervision au cours de son périple se focalisera non seulement sur la formation des éducateurs, mais aussi, elle fera l’état des lieux des différents ouvrages en construction, a laissé entendre le chargé de projets à la Banque mondiale, M. Hyacinthe Gbayé, membre de la délégation.

Le péri 2, faut-il le rappeler, concerne l’amélioration de la qualité de l’éducation par la formation des enseignants et la fourniture de manuels scolaires. Il est placé sous la supervision de la banque mondiale qui agit en qualité d’administrateur des ressources du PME.

Aristide Kawele

Partagez

Commentaires