La spécialiste du projet «Girls Lead» de plan International, Mme Kiristin Bostermann en tournée à Sotouboua

Article : La spécialiste du projet «Girls Lead» de plan  International, Mme Kiristin Bostermann en tournée à Sotouboua
31 octobre 2019

La spécialiste du projet «Girls Lead» de plan International, Mme Kiristin Bostermann en tournée à Sotouboua

La spécialiste du projet Girls Lead, l’allemande Mme Kiristin Bostermann était mardi 29 octobre au Lycée de Séssaro et le jeudi 31 octobre 2019 à Aouda dans la préfecture de Sotouboua. Le but de sa visite était de s’assurer des avancés du projet « Autonimisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo, Girls Lead ».

Mme Kirstin Bostelman, spécialiste du projet « Girls Lead« 

Après l’étape de Séssaro, Sotouboua, Kanimboua, la patronne de Girls Lead, l’allemande Kiristin Bostermannétait jeudi 31 octobre après midi à Aouda. Une visite de courtoisie et de travail en guise de suivi et évaluation dudit projet.

Cette visite qui se situe dans le cadre du partenariat de plan international Allemagne et plan international Togo, a permis, entre autres, à Mme Kiristin Bostermann de rencontrer les populations bénéficiaires de ce projet et de faire le bilan à mi-parcours des activités déjà menées depuis la mise en œuvre du projet.

C’est un ambitieux projet qui a pour objet de renforcer les capacités des populations bénéficiaires sur les méfaits des violences sexuelles, le genre transformateur et l’inclusion et sur les mécanismes de sauvegarde des enfants et des jeunes pour une meilleure collaboration avec les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet. C’est aussi un panel de permettre aux bénéficiaires de s’approprier les contours de la politique de sauvegarde des enfants et des jeunes et l’autonomisation des filles et des jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo.

Conduite par la Directrice de programme Gilrs lead au Togo, Mélanie Gnandi, un match de football a ouvert les activités. C’est un match démonstratif de là formation féminine du football du lycée de Séssaro. C’est l’équipe A qui a battu son homologue B au séance de tirs au buts.

Kiristin Bostermann félicitant les 02 equipes

Il s’agit également à travers ce projet, de renseigner sur la notion des violences sur toutes ses formes pour identifier les violences sexuelles récurrentes dans les différentes zones.

Les directrices nationale et internationale du projet « Autonomisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo (Girls Lead) », respectivement Mmes Mélanie Gnandi et Kiristin Bostermann ont exprimé leur satisfaction face aux avancées notables dans la mise en œuvre du projet.

Mmes Mélanie Gnandi et Kiristin Bostermann, Directrices nationale et internationale du projet « Girls Lead »

Elles ont remercié les leaders pour leurs actions de plaidoyer et d’influence en matière de la promotion des normes, des attitudes et des comportements favorables à la valorisation des filles et des jeunes femmes à la participation active dans les sphères politiques.

Pour Directrice des programmes du projet, Mélanie Gnandi, toutes les filles doivent pousser loin dans leur étude afin de devenir des modèles pour leurs camarades.

« Il y a toujours un travail à faire, dit-elle. Il ne s’agit pas seulement de lutter contre les violences dans le cadre de ce projet mais c’est de donner la voix au filles de dire ceux qu’elles ont sur le coeur » a-t-elle insisté. Pour elle, les parents doivent accompagner Plan à gagner le pari. – Mme Mélanie Gnandi

Il faut retenir qu’à l’issue de cette visite que les impressions sont remarquables dans les changements observés. C’est visiblement l’impression lumineuse chez Madame Kiristin Bostermann. Elle s’est réjouis du travail déjà effectué sur le terrain tout en encourageant les filles a continuer dans ce sens pour atteindre le pari qui est de voir les filles au commande.

La spécialiste du projet, Kiristin Bostermann , s’est réjouis du travail déjà effectué. Elle a lancé une invitation aux leaders communautaires afin qu’ils concourent à prôner l’inclusion de tout le canton. C’est aussi pour elle une occasion rêvée de réitérer l’engagement de plan Allemagne pour accompagner le projet durant les 04 prochaines années.

Les parents quant à eux, ont relevé les pratiques défavorisant la responsabilisation de la femme dans la communauté. Au delà des facteurs évoqué, ils ont émis un plan communautaire pour aider les femmes à prendre le devant des choses.

M. Essokédi Amake, pasteur de l’église baptiste de Toukoudjou, pense que la violence sexuelle doit cesser. « …Nous Nous engageons contre la violence sexuelle des filles… Nous aurons les filles qui combattent dans la politique du développement dans le notre pays… ». Une résolution à laquelle s’adhérents des communautaires; qui s’engagent et promettent faire sien les conseils procurés par la délégation.

Les communautaires

Pour prouver la prise de conscience, toutes les filles ont prêté sermon de ne pas tomber grosse avant la fin de leur cursus scolaire.

Les filles ont prêté sermon…

La visite à séssaro et Aouda s’inscrit dans le cadre d’une tournée nationale de Plan sur le projet. Séssaro est la troisième étape, après celle d’Atakpamé et Tohoun.

Le projet « Autonomisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo
(Girls Lead) » durera 5 ans, et est financé par plan Allemagne et mise en oeuvre dans cinq villes au Togo.

Partagez

Commentaires