Projet Challenge Scolaire à Sotouboua: une apothéose couronnée de succès

Article : Projet Challenge Scolaire à Sotouboua: une apothéose couronnée de succès
Étiquettes
16 juin 2019

Projet Challenge Scolaire à Sotouboua: une apothéose couronnée de succès

Challenge Scolaire, projet qui a pour objectif, la promotion de la littérature togolaise et de la lecture dans les lycées et collèges de Sotouboua, a connu son apothéose samedi 15 juin 2019. L’occasion a également et surtout permis au concurrents de prendre la parole en public.

Ce projet de littérature soutenu par le Fonds d’Aide à la Culture(FAC), a redonné le goût de la lecture à Sotouboua.
Le promoteur, M. Claude N’Tale explique qu’Un challenge scolaire qui est à sa première édition, est de mettre à contribution les scolaires de la ville, qui pourront désormais s’intéresser à la lecture qui est une porte de la réussite d’un élève…

Ce projet de littérature soutenu par le Fonds d’Aide à la Culture(FAC), a redonné le goût de la lecture à Sotouboua.

Pour l’initiateur, manager culturel, M. Claude N’Tale: « l’idée d’un  challenge scolaire qui est à sa première édition, est de mettre à contribution les scolaires, notamment: des collèges et des lycées de la ville, qui pourront désormais s’intéresser à la lecture, porte de la réussite d’un élève… C’est pourquoi le thème retenu est « La lecture, clé de la réussite scolaire»

M. Claude N’Tale, promoteur du projet Challenge Scolaire à Sotouboua
« Promouvoir la lecture au niveau scolaire et de partant valoriser la littérature togolaise dans la messure où il y a plein d’écrivains togolais, qui ne sont pas connus sur le plan national. Combien d’ouvrages togolais sont étudiés dans le programme scolaire au Togo? Cette perte de la vitesse de la lecture également, a influencé négativement les résultats des scolaires. Et nous parlons de la baisse du niveau… Celà nous donne à y réfléchir. Je crois que c’est au regard de tout celà  que nous nous sommes dit qu’il faut quelque chose pour pouvoir amener les enfants à s’intéresser à la lecture. Aujourd’hui il n ya pas une discipline qui ne passe pas par le français. C’est ce qui nous amené à écrire ce projet qui à eu l’adhésion du Gouvernement togolais à travers son programme Fonds d’aide à la culture (FAC)… »,  dixit Claude N’Tale, le promoteur. L’audio suit…
Photo de famille des lauréats et des officiels

L’apothéose de ce projet a été marquée par les finales. CEG Sotouboua Ville1 a rivalisé d’adresse au CEG Sotouboua ville2; et le Lycée Moderne Sotouboua a croisé le Lycée Sotouboua ville.

En plein challenge: CEG Ville 2 (bleu) et CEG Ville 1 (blanc)

A l’issue des trois (03) épreuves à savoir : la présentation de l’école, la lecture spectacle, et l’orthographe, ce sont le Lycée Moderne de Sotouboua et le CEG Sotouboua ville2 qui ont été sacrés champions pour cette 1ère édition.

Un sacre qui n’a pas laissé indifférents les tenants du titre.  Très satisfaite, Mlle Aleya Essohanam Rose, du CEG Ville 2, reconnait la récompense des efforts et de leur organisation interne conséquente, fruit de cette victoire. L’audio suit…

 

Quant au perdant, nul n’a démérité. « Une chose était nécessaire de participer et de prendre la parole en public… »  s’est félicitée Mlle Taro Germaine, du CEG Ville 1, finaliste malheureux. L’audio suit…

Un public attentif à la prestation des challengers…

C’est devant un grand public au rang duquel: directeur d’établissements, autorités locales que cette fête de littérature a eu lieu.

Plusieurs prix ont été distribués pour récompenser, les établissements, les lauréats et tous les participants.

Le promoteur Claude N’Tale remettant les prix spéciaux de l’Association Le Littéraire Togo et des Éditions Continents à Mlle Binizi

Les prix spéciaux de l’Association Le Littéraire Togo et des Éditions Continents sont allés respectivement à Madame Binizi Norman, enseignante des lettres et Monsieur Aristide Kawélé, journaliste pour leur intérêt à la chose littéraire et leur accompagnement à la réussite dudit challenge.

05 établissements y ont pris part à cette Edition qui a connu un lancement, une phase éliminatoire et la finale.

Par ce succès, le promoteur ambitionne étendre le projet au niveau régional, voire national, les années prochaines.

Partagez

Commentaires