Togo/ La filière d’anacarde a de l’avenir : Entretien avec le président du Cifat, M. Mawuko Komla Gozan

Article : Togo/ La filière d’anacarde a de l’avenir : Entretien avec le président du Cifat, M. Mawuko Komla Gozan
8 février 2019

Togo/ La filière d’anacarde a de l’avenir : Entretien avec le président du Cifat, M. Mawuko Komla Gozan

Echos de Sotouboua est allé à la rencontre du patron de la filire d’anacarde, M. Mawuko Komla Gozan, Président du conseil d’administration du CIFAT (Conseil Interpersonnel de la Filière Anacarde du Togo). A l’en croire, au Togo, l’ anacarde appelée « Or Gris » a une santé en bon enfant, et son avenir s’annonce radieux.

Voici l’ entretien qu’il nous a accordé.

Echos de Sotouboua (ES): Parlez nous de votre visite à Sotouboua?
Mawuko Komlan Gozan (MKG): Aujourd’hui je suis à Sotouboua dans un cas spécifique. Nous sommes là pour donner des informations sur le matériel végétal amélioré. Il y’ a des plantes que les gens mettent à terre, qui ne poussent pas bien et qui ne donnent pas de bons rendements. L’Etat togolais a aidé l’interprofession de l’anacarde à mettre à la disposition des producteurs des plants améliorés pour avoir plus de rendement à l’hectare.

J’ai aussi profité de l’occasion pour visiter l’une de nos antennes d’acheteurs à Sotouboua: 3A Togo- Sotouboua, pour les motiver et les encourager pour tous ce qu’ils sont en train de prendre comme initiative…

E S: Quel avenir pour la filière anacarde au Togo?
M K G: L’ anacarde au Togo a un avenir très prometteux. Nous l’avons identifié comme une filière très porteuse.

Aujourd’hui, l’anacarde représente le deuxième produit de rente à l’exportation derrière le coton. Avec une capacité d’exportation de 20 000 tonnes pour la campagne 2018, déjà nous sommes classé comme deuxième produit. C’est dire que l’anacarde est recherché maintenant comme un produit cher; c’est pourquoi affectueusement nous l’avons nommé l' »or gris ». L’or gris!…, ça booste l’économie de la population africaine en général et en particulier celle de la population togolaise.

E S: Aujourdhui nous remarquons que vous êtes motivé par le gouvernement togolais. Quelles sont les innovations apportées?
M K G: Premièrement, le Gouvernement nous a organisé de la filière en passant par celle des familles. Ensuite, l’Etat nous a aidé à organiser cinq (05) familles à savoir: les pépiniéristes, les producteurs, les acheteurs, les transformateurs et les exportateurs.

Ces familles se sont unies pour créer ce qu’on appelle l’ Interprofession avec un bureau national. Le gouvernement ne cesse de nous apporter son appui technique en termes de renforcement de capacités des acteurs et puis l’introduction du matériel végétal au niveau des producteurs.

A part ces actions du Gouvernement, nous avons eu un appui technique et financier de la Coopération Allemande, la GIZ, qui est notre partenaire technique jusqu’à présent.

E S: Nous remarquons que le manque d’informations au niveau des producteurs de la filière. Que pensez-vous de la situation afin que tout le monde ait le même niveau d’informations?
M K G: Nous sommes conscient de cette situation. L’Interprofession ne fait que faire 3 ans.

Nous n’avons pas les moyens suffisants pour pouvoir porter haut cette information. Mais les efforts sont en cours. Nous sommes en train et ça commence à gagner peu à peu les populations. C’est pourquoi chaque année avant de faire la nouvelle campagne, nous organisons le lancement officiel de la campagne de commercialisation. Cette campagne au cours de laquelle nous réunissons au minimum 400 acteurs producteurs avec les autorités locales des zones de production anacarde. C’est un moyen aussi d’informer la population qu’il y’a quelque chose.

Cette année le lancement aura lieu à Dapaong le 15 février avec une participation de 400 acteurs. Cette année nous irons plus loin en sollicitant les médias pour relayer et diffuser les informactions sur les activités de la filière
Je vous remercie.

Entretien réalisé par Aristide Kawele

Partagez

Commentaires

standardoysterco.com
Répondre

After looking into a number of the blog articles on your web
site, I really appreciate your technique of blogging. I added itt to my bookmark
website list and will be checking back in the near future.
Please visit my website too and tell mme what you think.

Aristide Kawele
Répondre

Ok thank you brother, I'm really happy that it is and I propose that we see you or that you raise me so we can see how we will collaborate more. Thank you very much I am very available at any time. Aristide Kawele