Le baccalauréat deuxième partie est officiellement lancé avec la discipline du sport, en cette seconde semaine du mois d’avril, au Togo.

Les candidats à l’épreuve du demi fond (résistance)

Les futurs universitaires peuvent se frotter les mains, après avoir éliminé la première épreuve consacrée à l’aptitude physique, qui compte beaucoup pour la réussite à l’examen baccalauréat deuxième partie.

Mardi 09 avril 2019, déjà à 6h 30, la série littéraire du Lycée de sotouboua  était  en examen, sur le terrain dudit établissement. Ici ils sont 322 candidats, garçons et filles confondus à se prêter à l’épreuve d’éducation physique et sportive (EPS). La vitesse, le grimper, les sauts en hauteur et longueur, le lancer du poids et la résistance: chaque candidat n’avait qu’à opérer trois choix sur les six.

Le lancer du poids

Pour le chef centre, M. Teban Essossima, « on peut pas éduquer l’enfant sans se soucier de son état physique. L’éducation physique et sportive  reste d’une importance capitale dans la vie d’un individu. C’est pourquoi l’autorité dans sa programmation a institué cette matière… »

Démarrée le 08 avril dans l’inspection  préfectorale de Sotouboua, l’examen sport prendra fin le 15 avril 2019, avec la session rattrapage.

 

http://sotoubouaensentinelle.mondoblog.org/files/2019/04/CAM01419-480x360.jpghttp://sotoubouaensentinelle.mondoblog.org/files/2019/04/CAM01419-150x150.jpgAristide KaweleA LA UNESPORTSaristide somie abalo kawele,Baccalauréat deuxième partie,Echos de sotouboua,Education physique et sportive,lycee de sotouboua,sotouboua,Teban essossimaLe baccalauréat deuxième partie est officiellement lancé avec la discipline du sport, en cette seconde semaine du mois d'avril, au Togo. Les futurs universitaires peuvent se frotter les mains, après avoir éliminé la première épreuve consacrée à l'aptitude physique, qui compte beaucoup pour la réussite à l'examen baccalauréat deuxième partie. Mardi...La vitrine des nouvelles et de la diversité culturelle de Sotouboua!
The following two tabs change content below.
Aristide Kawele
Aristide Somié-Abalo Kawele, Journaliste multimédia freelance, blogueur et entrepreneur des nouveaux médias, je suis spécialiste des questions en développement communautaire. Je suis correspondant des radios et contributeur à Mondoblog. Je travaille actuellement pour ma propre entreprise, Association DEFI REFERENCE-TOGO qui a pour mission les NTIC et l’Innovation médias, avec le but de « promouvoir la formation des acteurs de l’information aux nouvelles techniques de l’information et de la communication. Mes domaines d’expertise sont le journalisme, la technique de prise de son radio, la post production audio, Conception infographie et mise en page, administration web. Je suis intéressé par le blog et l'innovation dans le domaine des médias. J’ai suivi des stages en journalisme en ligne à Ouagadougou en 2011 et à Abidjan en 2012: formations dispensées par l'Ecole Superieure de Journalisme de Lille (ESJ - Lille) pour le projet Ouest Afrika Blog. J’ai également réussi avec succès « Niveau maitrise » le cours en ligne : MOOC Afrique Innovation, option "Web journalisme", organisé par CFI et Coopération Médias en 2015. J’ai été parmi les 20 lauréats porteurs d’idée de création de médias innovants en Afrique, ayant participé à la Session accélérée du programme «  Afrique Innovation Entrepreneur » à Dakar en 2016 sur la création et la gestion des médias innovants, organisée par CFI et Coopération Médias J’ai bénéficié des formations sur la technique de création d’une micro entreprise en 2017 avant d’être sélectionné parmi les 12 candidats pour la formation en management artistique et culturel par Goethe Institut en juillet 2018. Auparavant j'ai travaillé pour CECO GROUP S.A comme Assistant chargé de communication ; et à Radio Cosmos Sotouboua, en tant que producteur (Responsable technique et chargé des programmes). Jai été sollicité par Plan Togo, Pasdi Afrique et APCD pour appui à la formation et à la post production de l'émission enfantine Deviwo Be Radio et le magazine enfantine de Cefret.