Pour vous, « Échos de Sotouboua » a recherché et recoupé certaines infos relatives aux échéances électorales locales de juin 2019.

Le Togo s’engage une nouvelle fois dans l’accomplissement d’un devoir civique et citoyen. Il s’agit de l’élection des élus locaux. La date des élections est fixée au 30 juin prochain. Il est aussi nécessaire de savoir le contour du processus et de s’approprier les donnes, pour qui voudrait s’engager dans cette cause citoyenne.

  • Du 16 au 18 mai 2019 : révision des listes électorales pour les locales en phase unique
  • Le corps électoral est convoqué pour les locales le 30 juin 2019

Cautionnement des candidats conseillers municipaux
Montant
20 mille FCFA candidats titulaires
10 mille FCFA candidates (femmes)

Campagne électorale
Vendredi 14 juin 2019 : ouverture
Vendredi 28 juin 2019 : fin de la campagne
Vote par anticipation : 72h avant le 30 juin 2019
Source: décrets présidentiels lus sur la TVT mercredi 08 mai 2019 à 20h

Quel est le profil des élus locaux ?
Suivant l’article 276 du code électoral du Togo, « sont éligibles au conseil municipal, les citoyens des deux sexes âgés de 25 ans révolus, jouissant de leur droits civils et politique, sachant lire écrire et s’exprimer en langue officielle résidant depuis 6 mois au mois sur le territoire national ».

Comment est élu le maire d’une commune ?
Contrairement à une idée reçue, les électeurs ne votent pas directement pour le maire de leur commune. Ils élisent les membres du conseil municipal, lesquels élisent dans un second temps le maire et ses adjoints. Le plus souvent, le candidat en tête de la liste qui remporte l’élection est élu maire.

Qu’est-ce que les élections locales ?
Encore appelée élection municipale ou communale, c’est une élection au cours de laquelle les habitants d’une commune élisent leurs autorités ou représentants.

Doit-on obligatoirement faire partie d’un parti politique avant d’aller aux élections locales ?
Non, les élections locales tout comme les autres élections ne requièrent pas nécessairement que le candidat soit d’un parti politique. Il suffit d’être un citoyen.

Maintenant quelle différence entre un maire et un élu local ?
Un élu local est choisi lors d’une élection locale. Le maire est avant tout un élu local. A la suite des élections, tous les élus locaux se réunissent pour une première fois par convocation du préfet. Au cours de cette réunion, les élus locaux élisent le maire.

Quel est le fondement même des élections locales ?
Redonner le pouvoir au population à la base pour décider par eux-mêmes de leur développement et l’assurer par eux-mêmes.

Quel rapport entre le préfet et le maire ?
Le maire n’est pas un subordonné du préfet. Ils collaborent ensemble. C’est le représentant de sa communauté et en même temps représentant de l’Etat sur son territoire. Le préfet est représentant du pouvoir central.
Le maire n’a pas de supérieur hiérarchique. Il ne reçoit pas d’ordre venant du ministre.

Quelle est la durée d’un mandat de maire ?
La durée du mandat du maire est égale à celle du conseil municipal (5 ans). Il est rééligible.

Quel est l’objet social d’une mairie ?                    

La mairie est une collectivité territoriale qui a pour principale mission de satisfaire les besoins quotidiens de la population. Ses attributions sont multiples : état-civil, urbanisme et logement, écoles et équipements, activités culturelles, santé et aide sociale…

La composition du dossier de candidature?        
1) photocopie de la carte d’électeur la plus récente

2) naissance légalisée

3) nationalité légalisée

4) photocopie légalisée de la carte d’identité nationale

5) casier judiciaire datant de moins de trois mois

6) 4 photos passeport fond blanc

7) carte de membre du parti

8) Un Curriculum Vitae bien détaillé

9) un projet de société convaincant (ambitions et visions pour le développement intégré local de votre commune)
10) Une caution de 20.000F CFA pour les candidats de sexe masculin et de 10.000F CFA pour les candidates (sexe féminin).

Bonne chance!
Nous soulignons que ces informations ne sont pas exhaustives et figées.

http://sotoubouaensentinelle.mondoblog.org/files/2019/05/FB_IMG_1557477050587-480x311.jpghttp://sotoubouaensentinelle.mondoblog.org/files/2019/05/FB_IMG_1557477050587-150x150.jpgAristide KaweleA LA UNEPOLITIQUESOCIETEaristide somie abalo kawele,commune de sotouboua,Echos de sotouboua,Élections locales au Togo,Presse en ligne de la région centrale au TogoPour vous, 'Échos de Sotouboua' a recherché et recoupé certaines infos relatives aux échéances électorales locales de juin 2019. Le Togo s'engage une nouvelle fois dans l'accomplissement d'un devoir civique et citoyen. Il s'agit de l'élection des élus locaux. La date des élections est fixée au 30 juin prochain. Il...La vitrine des nouvelles et de la diversité culturelle de Sotouboua!
The following two tabs change content below.
Aristide Kawele
Aristide Somié-Abalo Kawele, Journaliste multimédia freelance, blogueur et entrepreneur des nouveaux médias, je suis spécialiste des questions en développement communautaire. Je suis correspondant des radios et contributeur à Mondoblog. Je travaille actuellement pour ma propre entreprise, Association DEFI REFERENCE-TOGO qui a pour mission les NTIC et l’Innovation médias, avec le but de « promouvoir la formation des acteurs de l’information aux nouvelles techniques de l’information et de la communication. Mes domaines d’expertise sont le journalisme, la technique de prise de son radio, la post production audio, Conception infographie et mise en page, administration web. Je suis intéressé par le blog et l'innovation dans le domaine des médias. J’ai suivi des stages en journalisme en ligne à Ouagadougou en 2011 et à Abidjan en 2012: formations dispensées par l'Ecole Superieure de Journalisme de Lille (ESJ - Lille) pour le projet Ouest Afrika Blog. J’ai également réussi avec succès « Niveau maitrise » le cours en ligne : MOOC Afrique Innovation, option "Web journalisme", organisé par CFI et Coopération Médias en 2015. J’ai été parmi les 20 lauréats porteurs d’idée de création de médias innovants en Afrique, ayant participé à la Session accélérée du programme «  Afrique Innovation Entrepreneur » à Dakar en 2016 sur la création et la gestion des médias innovants, organisée par CFI et Coopération Médias J’ai bénéficié des formations sur la technique de création d’une micro entreprise en 2017 avant d’être sélectionné parmi les 12 candidats pour la formation en management artistique et culturel par Goethe Institut en juillet 2018. Auparavant j'ai travaillé pour CECO GROUP S.A comme Assistant chargé de communication ; et à Radio Cosmos Sotouboua, en tant que producteur (Responsable technique et chargé des programmes). Jai été sollicité par Plan Togo, Pasdi Afrique et APCD pour appui à la formation et à la post production de l'émission enfantine Deviwo Be Radio et le magazine enfantine de Cefret.