La section préfectorale de l’ONG ANAT (Association Nationale des Albinos du Togo) a mobilisé des personnes atteintes d’albinisme (PAA) de Sotouboua accompagnés de leurs parents, des responsables des structure, des associations en développement et des autorités… jeudi 13 juin 2019, en une campagne de sensibilisation au Centre de ressources d’artisanat (CRA) à Sotouboua.

Photo de famille des officiels (Mairie et la Croix-Rouge) avec les PAA

Après la rencontre du 19 février dernier à Tchebebe dans la préfecture de Sotouboua, l’ONG ANAT est revenue à la charge en organisant une seconde, toujours aux bons soins des albinos dans les communautés, cette fois-ci à Sotouboua ville.

Photo du bureau préfectoral en pleine seance de sensibilisation: la présidente Kpiki à droite

Cette sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la journée retenue par l’Assemblée générale des Nations Unies et a pour objectif de sensibiliser sur  l’albinisme.

C’est quoi l’albinisme?

L’assistance à la campagne de sensibilisation au CRA Sotouboua

« L’albinisme est une maladie génétique héréditaire résultant de l’insuffisance ou de l’absence de mélanine qui se traduit, chez les personnes qui en sont atteintes, par une pigmentation faible ou mille des yeux, de la peau, des cheveux et des poils. Ce déficit en mélanine est à l’origine de la déficience visuelle des personnes atteintes de l’albinisme et rend leur peau et leurs yeux particulièrement vulnérables au soleil ». A exposé la présidente Mme Kpiki Essohanam.

Albinusme: conséquences et approches de solutions
« Celui qui n’a pas ce germe ne peut jamais donner un albinos. Il y a une substance appelée mélanine qui donne la couleur noir à la peau, aux cheveux et aux  yeux… » a indiqué la présidente.

Conséquences

Photo d’échangee et partage d’expérience des PAA sur les bonnes manieres à adopter pour mieux vivre avec le handicap

« La personne n’a pas la couleur noir comme les autres. Ce qui pose généralement le problème du handicap visuel. La personne ne peut pas voir de loin… Elle est exposée ainsi au soleil et sensible à ses effets néfastes ». A t-elle précisé. Avant d’exposer des images des albinos blancs et rouges puis les précautions à prendre pour garder leur peau en bonne et du forme.

Exposition des images explicatives

Pour ce faire, chaque albinos enregistré bénéficie des mesures de protection lui sont apportées. Notamment, il bénéficie d’un kit composé de pomade, des lunettes, et d’un chapeau. Une chemise de préférence manche longue leur est aussi conseillée. Cette chemise contribue au mieux à le protéger contre le soleil et démangeaison de la peau. Il faut aussi ets surtout éviter des mariages consanguins (entre parents)…

La présidence préfectorale ANAT, Mme Kpiki Essohanam aux soins de cet enfant atteint d’albinisme

Après plusieurs interventions en plénière, que le bureau de ANAT, se dit satisfait car le message de sensibilisation est passée.

Le message: Il faut donc une prise de conscience à l’égard de tous les albinos qui ont peur ou honte de se faire enregistré, de le faire dans le bref délai car ils sont pris en charge par ladite ONG.

« Cette sensibilisation nous interpelle pour qu’on puisse vous aider dans la mobilisation. On avait une image négative des albinos… Aujourd’hui, on a compris qu’il faut tisser des relations avec ces personnes. Petit à petit, elles vont reprendre confiance et se réinsérer socialement. C’est ce qu’on a fait du cas du VIH/Sida, et aujourd’hui les personnes vivant avec le virus préfèrent garder leur statut sérologique. C’est pour dire qu’on le veuille ou pas l’albinisme existe et à des effets néfastes sur ces personnes là. Est-ce que ces personnes et leurs parents en savent quelque chose? Cette sensibilisation nous aidera à les aider … »

– Intervention de l’agent de mobilisation communautaire de la Croix-Rouge Rouge Sotouboua, M. Sabso Massama.

Ce témoignage de cette personnalité de très connue en matière de la sante communautaire à Sotouboua n’est pas un cas isolé, la certitude est encrée dans la mémoire de bien des participants. Ils pourront désormais pousser ANAT dans cette lutte.

L’ONG ANAT est créé le 03 Mars 2012 dont son siège se trouve à Lomé. Elle intervient dans 10 villes du Togo dont Sotouboua. C’est une association humanitaire qui se consacre exclusivement à la protection et à la promotion des droits des personnes atteintes d’albinisme (PAA) au Togo.

Un hommage est rendu au président national M. OURO YONDOU Souradji, à tout son exécutif et à leurs partenaires (Fondation Pierre Fabre…) pour les efforts consentis dans leur lutte quotidienne contre l’albinisme et leur soutien aux personnes vivantes avec ce gêne au Togo.

A l’ouverture comme à la clôture de cette activité de sensibilisation, le représentant du Maire de la ville de Sotouboua, M. Tehewa Aklesso a félicité l’activité et l’action humanitaire de l’ONG ANAT. « C’est un geste humanitaire fort louable qui mérite soutien de tous… » a-t il suggèré.  Avant de poursuivre: « Nous restons convaincu que les échos de cette sensibilisation ratissent large afin d’atteindre un plus large éventail de familles vivantes avec l’albinisme ».

Encore faut-il intensifier les sensibiliations à travers différents canaux (émissions radio, web, rencontres- échanges…), organiser des journée des albinos à destination des populations granc public, voire impliquer le pouvoir politique pour la lutte à cette cause en synergie. Tel reste le souhait recommandé par l’ensemble des participants!
Aristide K.

http://sotoubouaensentinelle.mondoblog.org/files/2019/06/CAM02286-480x360.jpghttp://sotoubouaensentinelle.mondoblog.org/files/2019/06/CAM02286-150x150.jpgAristide KaweleA LA UNEAlbinisme,Albinos,Anat Sotouboua,aristide somie abalo kawele,Campagne de sensibilisation sur l'albinisme,Echos de sotouboua,Kpiki Essohanam,Ong anat,Ouro yondou souradji,Presse en ligne de la région centrale au Togo,sotouboua La section préfectorale de l'ONG ANAT (Association Nationale des Albinos du Togo) a mobilisé des personnes atteintes d'albinisme (PAA) de Sotouboua accompagnés de leurs parents, des responsables des structure, des associations en développement et des autorités... jeudi 13 juin 2019, en une campagne de sensibilisation au Centre de ressources...La vitrine des nouvelles et de la diversité culturelle de Sotouboua!
The following two tabs change content below.
Aristide Kawele
Aristide Somié-Abalo Kawele, Journaliste multimédia freelance, blogueur et entrepreneur des nouveaux médias, je suis spécialiste des questions en développement communautaire. Je suis correspondant des radios et contributeur à Mondoblog. Je travaille actuellement pour ma propre entreprise, Association DEFI REFERENCE-TOGO qui a pour mission les NTIC et l’Innovation médias, avec le but de « promouvoir la formation des acteurs de l’information aux nouvelles techniques de l’information et de la communication. Mes domaines d’expertise sont le journalisme, la technique de prise de son radio, la post production audio, Conception infographie et mise en page, administration web. Je suis intéressé par le blog et l'innovation dans le domaine des médias. J’ai suivi des stages en journalisme en ligne à Ouagadougou en 2011 et à Abidjan en 2012: formations dispensées par l'Ecole Superieure de Journalisme de Lille (ESJ - Lille) pour le projet Ouest Afrika Blog. J’ai également réussi avec succès « Niveau maitrise » le cours en ligne : MOOC Afrique Innovation, option "Web journalisme", organisé par CFI et Coopération Médias en 2015. J’ai été parmi les 20 lauréats porteurs d’idée de création de médias innovants en Afrique, ayant participé à la Session accélérée du programme «  Afrique Innovation Entrepreneur » à Dakar en 2016 sur la création et la gestion des médias innovants, organisée par CFI et Coopération Médias J’ai bénéficié des formations sur la technique de création d’une micro entreprise en 2017 avant d’être sélectionné parmi les 12 candidats pour la formation en management artistique et culturel par Goethe Institut en juillet 2018. Auparavant j'ai travaillé pour CECO GROUP S.A comme Assistant chargé de communication ; et à Radio Cosmos Sotouboua, en tant que producteur (Responsable technique et chargé des programmes). Jai été sollicité par Plan Togo, Pasdi Afrique et APCD pour appui à la formation et à la post production de l'émission enfantine Deviwo Be Radio et le magazine enfantine de Cefret.